Guy de Montpellier (11..-1208)

Pays :France
Langue :provençal ancien (jusqu'à 1500)
Sexe :masculin
Naissance :Montpellier, 11..
Mort :Rome, 03-1208
Note :
Écrivit aussi en latin
Fondateur de l'Hôpital du Saint-Esprit de Montpellier et de l'Ordre hospitalier du Saint-Esprit, supérieur général de cet institut
Domaines :Religion
Problèmes et services sociaux. Criminologie
Autres formes du nom :Guido (11..-1208) (latin)
Guido Montis Pessulani (11..-1208) (latin)
Gui de Montpellier (11..-1208) (français)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0004 4809 7323

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Guy de Montpellier (11..-1208)

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Ordre hospitalier fondé à Montpellier par Guy de Montpellier ; soumis à la Règle de saint Augustin. De droit pontifical dès 1198. Ordre répandu dans toute l'Europe occidentale dès le XIIIe siècle ; possédait plus de mille maisons au XVIe siècle. - L'ordre se composait de frères ou religieux, de sœurs ou religieuses, et d'oblats

    L'Hôpital du Saint-Esprit de Rome devint dès le début du XIIIe siècle la maison généralice de l'Ordre hospitalier du Saint-Esprit, et le resta jusqu'à la dissolution de cet ordre

    En France, plusieurs essais furent tentés pour faire de cet ordre religieux un ordre militaire ou de chevalerie, comparable par exemple à l'Ordre de Malte ; ces tentatives ayant échoué, l'Ordre hospitalier du Saint-Esprit fut en principe supprimé en France en 1672, et ses biens dévolus à l'Ordre royal militaire et hospitalier de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem. Toutefois, l'Ordre hospitalier du Saint-Esprit subsista en France jusqu'à la Révolution

    L'Ordre hospitalier du Saint-Esprit fut dissous en 1847. Cependant, des monastères féminins de cet ordre subsistèrent. Il n'en reste aujourd'hui que quatre, tous en Espagne. Cet institut féminin s'appelle Comendadoras del Espiritu Santo (en italien, Commendatrici dello Spirito Santo). Les monastères sont autonomes, réunis en une fédération depuis 1958. Plusieurs autres instituts féminins se réclament de la filiation de l'Ordre hospitalier du Saint-Esprit

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • DHGE : GUY DE MONTPELLIER
    DBF : GUY DE MONTPELLIER

Autres formes du nom

  • Guido (11..-1208) (latin)
  • Guido Montis Pessulani (11..-1208) (latin)
  • Gui de Montpellier (11..-1208) (français)
  • Guy (11..-1208) (français)
  • Gui (11..-1208) (français)
  • Guy de Montpellier (11..-1208) (français)

Pages équivalentes