Basile Conta (1846-1882)

Pays :Roumanie
Langue :roumain; moldave
Sexe :masculin
Naissance :1846
Mort :1882
Note :
Philosophe
ISNI :ISNI 0000 0001 1038 4034

Ses activités

Auteur du texte3 documents1 document numérisé

  • Les fondements de la métaphysique

    Description matérielle : 1 vol. (155 p.)
    Édition : Paris : F. Alcan , 1890
    Traducteur : D. Rosetti Tescanu

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30265756q]
  • Théorie de l'ondulation universelle, essais sur l'évolution, par Basile Conta. Traduction et notice biographique par D. Rosetti Tescanu, avec une lettre-préface par le professeur L. Buchner

    Description matérielle : In-8° , XXII-216 p.
    Description : Note : Bibliothèque de philosophie contemporaine
    Édition : Paris : F. Alcan , 1895
    Préfacier : Ludwig Büchner (1824-1899)
    Traducteur : D. Rosetti Tescanu

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302657572]
  • Théorie du fatalisme (essai de philosophie matérialiste), par B. Conta,...

    Description matérielle : In-8° , 312 p.
    Édition : Bruxelles : G. Mayolez , 1877

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30265758d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Les fondements de la métaphysique / par Basile Conta ; traduit du roumain par D. Tescanu, 1890
  • Ouvrages de reference : LCNA (CD), 1996-06
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Vasile Conta, né le 15 novembre 1845 à Ghindăoani dans le județ de Neamț et mort le 22 avril 1882 à Iași, est un philosophe, juriste et ancien ministre de l'Éducation de la Roumanie. Influencé par Ludwig Büchner et des travaux d'Herbert Spencer, il est considéré comme le précurseur des sciences naturelles en Roumanie. Sa conception sur l'origine des choses se fonde sur la notion de fatalité. Le fatalisme pour Conta .Contrairement aux évolutionnistes enfermés dans une vision linéaire de l'évolution, il cerne les limites d'un mouvement continu. Il y intègre une discontinuité dans le jeu des luttes et des équilibres comme le matérialisme dialectique. Cependant, il y voit dans ces discontinuités qu'une continuité et non une négation.

Pages équivalentes