John Coustos (1703?-1746?)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Berne (Suisse), 1703
Mort :1746
Note :
Lapidaire. - Franc-maçon
Autre forme du nom :Jean Coustos (1703-1746?)
ISNI :ISNI 0000 0000 6734 2911

Ses activités

Auteur du texte3 documents1 document numérisé

  • Procédures curieuses de l'inquisition de Portugal contre les francs-maçons

    Description matérielle : VIII-264 p.
    Description : Note : Lieu et date restitués d'après Wolfstieg. - Page de titre en rouge et noir. - Ornement gravé sur bois au titre (équerre). - Bandeaux, lettres ornées et culs-de-lampe gravés sur bois
    Sources : Bibliographie der freimaurerischen Literatur / August Wolfstieg, 1911, I, n° 14566
    Édition : , 1747

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302825189]
  • Procedure de l'inquisition de Portugal contre les francs - maçons pour découvrir leur secret : par un frère maçon

    Description matérielle : In-8 °
    Édition : [Amst.] , 1752

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393713490]
  • The Sufferings of John Coustos

    A facsimile reprint of the first English edition published at London in 1746

    Description matérielle : XII-401 p.
    Description : Note : The publications of the Masonic Book Club, vol. 10
    Édition : Bloomington [Ill.] : The Masonic Book Club , 1979

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb387725031]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Procédures curieuses de l'inquisition de Portugal contre les francs-maçons, pour découvrir leur secret, avec les interrogatoires et les réponses, les cruautés exercées par ce tribunal, la description de l'intérieur du S. Office, son origine, et ses excès, divisées en trois parties, par un frère maçon sorti de l'inquisition / [Jean Coustos], [1747]
  • Ouvrages de reference : British biogr. arch.
    Dictionnaire des francs-maçons européens / Michel Gaudart de Soulages, Hubert Lamant, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Coustos, Jean

Autre forme du nom

  • Jean Coustos (1703-1746?)

Biographie Wikipedia

  • Jean Coustos est né à Berne en Suisse de parents huguenots en 1680 ou 1685 selon les uns ou en 1703 selon les autres. Son père, chirurgien, s’est installé à Londres vers 1714. Devenu lapidaire, Jean Coustos y a été reçu maçon en 1730. C’est au cours de son initiation qu’on remet pour la première fois des gants blancs au récipiendaire. En 1736, à la demande de son ami le peintre Louis Colins, futur Vénérable de la Loge Bussy-Aumont, il installe son commerce à Paris.L’année de son arrivée, il fonde une des premières loges parisiennes, « la loge du Vénérable Maître Jean Coustos ». Véritable creuset de la future Europe, cette loge groupe, outre une douzaine de Français, 41 maçons étrangers. À la demande de Louis XV il y reçoit le Duc de Villeroy, pair de France et confident du roi. La loge porte alors le double nom de Coustos-Villeroy, elle est fermée en 1737 à la suite des répressions instaurées par le cardinal Fleury contre la Franc-maçonnerie.En 1741 Jean Coustos quitte la France pour le Portugal, où, il fonde de nouvelles loges, alors que la Franc-maçonnerie y est interdite depuis la bulle fulminée en 1738 par le pape Clément XII. Il est arrêté en 1743 par l’Inquisition, torturé, sommé de révéler les secrets de la maçonnerie et d’abjurer sa foi de protestant en même temps qu’on lui reproche ses origines juives. Il est jugé et, tandis que ses frères de loge sont pendus, Jean Coustos est condamné au bagne. Soutenu par ses frères Français et Anglais, il sort de prison en 1744 grâce à l’intervention du roi George II. Il repart immédiatement pour Londres où il publie ses mémoires en 1746. À partir de cette date on perd sa trace.

Pages équivalentes