Francesco Ambrosi (1821-1897)

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Naissance :Borgo Valsugana (Italie), 17-11-1821
Mort :Trente (Italie), 09-04-1897
Note :
Naturaliste. - Auteur d'études littéraires. - Directeur de la bibliothèque et du musée d'histoire naturelle de Trente (Italie) de 1864 à 1897
ISNI :ISNI 0000 0000 7819 4256

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • Dante e la Natura ovvero Erammente di filosofia e storia naturale desunti dalla Divina commedia

    Description matérielle : In 8 °
    Édition : Padova : P. Prosperini , 1874

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393242409]
  • Flora del Tirolo meridionale ossia descrizione delle specie fanerogame che crescono spontanee sopra il suolo trentino e nelle serre adjacenti... opera... da Francesco Ambrosi...

    Édition : Padova, A. Sicca , 1854-1857. In-8°

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31716376f]
  • L'Orso nel Trentino, cenni storico-naturali, di Fr. Ambrosi. Edizione corretta e migliorata

    Description matérielle : In-8° . Pièce
    Édition : Trento : tip. Scotoni e Vitti , (s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30015926z]
  • Scrittori ed artisti Trentini

    2a edizione notevolmente accresciuta e corretta
    Description matérielle : In-8°
    Édition : Trento : G. Zippel , 1894

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300159279]
  • Successo del conte Ottavio Avogadro che occupó Riva nel MDXXXVIII narrato da un anonimo contemporaneo [signé: Fr. Ambrosi]

    Description : Note : Nozze Prandini-Berti, 3 settembre 1881
    Édition : Riva, Stab. tip-lit. Gregori , 1881. In-4°, VII-4 p.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317163753]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Flora del Tirolo meridionale : opera / da Francesco Ambrosi, 1854-1857
  • Ouvrages de reference : ICCU
    Dizionario biografico di uomini del Trentino / A. Zanatel, 1978
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Francesco Ambrosi est un bibliothécaire, un historien et un botaniste, né le 17 novembre 1821 à Borgo Valsugana dans la région de Trente et mort le 9 avril 1897 à Trente en Italie.Autodidacte, son éducation entre empêchée par ses parents, riches paysans, et par l’abbé Lorenzo Ambrosi, qui exerçant un grand pouvoir sur la famille des Ambrosi, ne donnait comme choix au jeune Francesco, soit d’entrer dans les ordres, soit de devenir lui aussi agriculteur. Il consacre alors ses loisirs à découvrir par lui-même les sciences naturelles, mais aussi l'histoire et la philosophie. C’est surtout la botanique qui le passionne qu’il peut étudier grâce à Francesco Facchini (1788-1852) et Casimiro Sartorelli (1774-1852). Il étudie notamment la flore de Valsugana et de la région de Trente.Il fait paraître de nombreux travaux scientifique, notamment, en 1851, Prospetto delle specie zoologiche conosciute nel Trentino. En 1853, il épouse Elisa Zanollo, union dont naîtra huit enfants dont cinq mourront en bas âge. Il commence à publier, en 1854, La flora del Tirolo meridionale qui s’interrompra en 1857 sans pour autant être terminée. Un incendie détruit sa maison et toutes ses archives et collections.Il participe, en 1858, à la fondation de la Società del Museo di Storia Naturale in Trento (aujourd’hui Museo Tridentino di Scienze Naturali), le musée d’histoire naturelle de Trente aux côtés de Stefano Bertolini (1832-1904), entomologiste amateur et employé du tribunal, Pietro Guarinoni, les deux frères naturalistes Agostino Perini (1802-1878) et Carlo Perini (1817-1883), Michele de Sardagna (1833-1901), etc.En mai 1864, il est appelé à diriger la bibliothèque de la ville de Trente auquel est joint le musée d'antiquité et d'histoire naturelle. Il y consacre alors toute son énergie. À sa mort, cette bibliothèque comptait quarante mille volumes. Son activité de bibliothècaire le conduit à abandonner l’étude de la botanique et il se consacre à l’étude de l’histoire, de la géographie et de l’anthropologie. Ambrosi s’implique également à la création d’un cycle d’enseignement de l’histoire et de la littérature italienne et la fondation des archives historiques de la ville de Trente. Il abandonne ses fonctions en 1896 souffrant d’une maladie cardio-vasculaire dont il meurt quelques mois plus tard.

Pages équivalentes