BnF
BnF

Maria Gaetana Agnesi (1718-1799)

Image from Gallica about Maria Gaetana Agnesi (1718-1799)
Country :
Language :
Gender :
feminin
Birth :
Death :
Note :
Mathématicienne
ISNI :

Occupations

Auteur du texte3 documents

  • The contest for knowledge

    debates over women's learning in eighteenth-century Italy

    Material description : 1 vol. (XXI-181 p.)
    Note : Note : Traduit de l'italien. - Bibliogr. p. 159-172
    Edition : cop. 2005 Chicago (Ill.) the University of Chicago press

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb401231540]
  • Instituzioni analitiche, ad uso della gioventù italiana, di Dna Maria Gaetana Agnesi,...

    Material description : 2 vol. in-4°
    Edition : 1748 Milano nella Regia-ducal Corte

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30004991z]
  • Traités élémentaires de calcul différentiel et de calcul intégral, traduits de l'italien de Mademoiselle Agnesi, avec des additions. (Par P.-Th. Antelmy.)

    Material description : In-8°
    Edition : 1775 Paris C.-A. Jombert
    Traducteur : Pierre-Thomas Antelmy (1730-1783)
    Éditeur scientifique : Charles Bossut (1730-1814)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300049929]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Maria Gaetana Agnesi (1718-1799)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Traités élémentaires de calcul différentiel et de calcul intégral / traduits de l'italien de Mademoiselle Agnesi, avec des additions ; (par P. - Th. Antelmy), 1775
  • Ouvrages de reference : Encicl. italiana
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Maria Gaetana Agnesi, née et morte à Milan, était une mathématicienne italienne, auteur d'un traité d'analyse mathématique renommé pour sa clarté et l'unité de sa méthode. Nommée à l'université de Bologne, elle n'y a jamais enseigné. Elle a également publié un ouvrage de philosophie. Agnesi a consacré toute la seconde partie de sa vie à la religion et au service des pauvres. Sa sœur Maria Teresa (1720–1795), claveciniste et compositrice, a, entre autres, écrit des opéras.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014