Louis Gallavardin (1875-1957)

Illustration de la page Louis Gallavardin (1875-1957) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Lyon (Rhône), 1875
Mort :Lyon, 02-12-1957
Note :
Médecin des hôpitaux de Lyon (1902). - Spécialiste des maladies cardio-vasculaires (à partir de 1910), chef de file de l'école lyonnaise de cardiologie. - Président de la société française de cardiologie (1946). - Fils de : Gallavardin, Jean-Pierre (1825-1898). - Frère de : Gallavardin, Emmanuel (1877-1966), et Gallavardin, Jules (1872-1917)
ISNI :ISNI 0000 0000 7828 9845

Ses activités

Auteur du texte10 documents2 documents numérisés

  • Dr Louis Gallavardin,... La Tension artérielle en clinique, sa mesure, sa valeur séméiologique

    Description matérielle : In-8° , 206 p., fig.
    Édition : Paris : G. Steinheil , 1910

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304766803]
  • La Tension artérielle en clinique, sa mesure, sa valeur séméiologique, par le Dr L. Gallavardin,... 2e édition...

    Édition : Paris, Masson , 1920. In-8°, XII-717 p., fig.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32140953q]
  • Les Angines de poitrine, par Louis Gallavardin, médecin des hôpitaux de Lyon

    Édition : Nancy, impr. A. Humblot et Cie, 21, rue Saint-Dizier ; Paris, Masson et Cie, éditeurs-libraires de l'Académie de médecine, 120, boulevard Saint-Germain , 1925. (19 janvier 1926.) In-8, 187 p. [2871]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb321409511]
  • De la Coexistence sur le tube digestif de deux cancers primitifs présentant le même type histologique (épithélioma cylindrique), par MM. E. Devic, Louis Gallavardin,...

    Description matérielle : In-8° , 19 p.
    Description : Note : Extrait du "Lyon médical". 24 et 31 mai 1903. - Extrait des "Lyon médical". Nos des 24 et 31 mai 1903
    Édition : Lyon : Association typographique , 1903
    Auteur du texte : Eugène Devic (1858-1930)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304766776]
  • De la Dégénérescence graisseuse du myocarde considérée comme surcharge graisseuse de la fibre cardiaque

    Description matérielle : In-8 °
    Description : Note : Lyon, 1899-1900, tome 7, n ° 155
    Édition : Lyon , 1900

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36883294p]

Préfacier2 documents

  • Maurice Pont. L'Hypotension orthostatique

    Édition : Paris, G. Doin ; (Lyon, impr. de A. Rey) , 1945. Gr. in-8° (250 x 165), 224 p., pl. [D. L. 8948] -Va-
    Auteur du texte : Maurice Pont (médecin)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32539455p]
  • Roger Froment. Les Tachycardies paroxystiques ventriculaires. Préface du docteur L. Gallavardin

    Édition : Trevoux (Ain), impr. Patissier ; Paris, Masson et Cie, éditeurs , 1932. (18 juillet.) In-8, 435 p. avec figures. 50 fr. (sans majoration). [7781]
    Auteur du texte : Roger Froment (1907-1984)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32133650c]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Louis Gallavardin, né en 1875 à Lyon et mort le 2 décembre 1957 à Lyon, est un médecin et cardiologue français, connu pour le phénomène de Gallavardin.Louis Gallavardin a étudié la médecine à la faculté de médecine de Lyon. Il devient interne en 1895 et médecin des Hôpitaux de Lyon en 1902. Le docteur Gallavardin a publié 360 articles sur la médecine cardiovasculaire de 1898 à 1945, couvrant l'ensemble du sujet en dehors de malformations congénitales. Jusqu'en 1910, ses travaux concernés la médecine générale, et après 1910 il s'est spécialisé sur la cardiologie.Son livre "La tension Artérielle en Clinique", publié en 1910, a été le texte de référence sur la mesure de la pression artérielle. Il a mis au point un tensiomètre humoral qui porte son nom, le tensiomètre Gallavardin.Il a démontré l'importance de l'électrocardiographie, et publié sur les arythmies, en particulier la tachycardie ventriculaire. Il a décrit un type de sténose aortique qui n'a pas d'origine rhumatismale, et décrit l'effort dans l'état de syncope. Il a étudié l'angine de poitrine, en décrivant le syndrome dans son ouvrage "Les Angines poitrine" en 1925, démontrant que la maladie coronarienne en est la cause.

Pages équivalentes