Étienne François Geoffroy (1672-1731)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 13-02-1672
Mort :Paris (France), 06-01-1731
Note :
Médecin et chimiste. - Accompagne en 1698 le comte de Tallard, ambassadeur à Londres, en qualité de médecin et y devient membre de la Société Royale. De retour en France, il est nommé en 1709 professeur de chimie au jardin du Roi. En même temps, il succède à Tournefort au Collège de France et en 1726, il est nommé doyen de la Faculté de médecine de Paris
ISNI :ISNI 0000 0000 7971 1171

Ses activités

Auteur du texte8 documents3 documents numérisés

  • Contenu dans : Traité des vertus médicinales de l'eau commune

    Thèse sur l'eau. - [1]

    Description matérielle : XCVI-335-[9] p.
    Description : Note : Traduit par Noguez
    Édition : Paris : G. Cavelier fils , 1725

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Tractatus de materia medica, sive de Medicamentorum simplicium historia, virtute, delectu & usu

    Description matérielle : 3 vol. (318-[7], 794-[6], 836 p., pl.)
    Description : Note : Edente S. de Courcelles
    Édition : Parisiis : J. Desaint et C. Saillant , 1741
    Éditeur scientifique : Étienne de Courcelles (1586-1659)

    3 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2 - Tome 3
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30496918x]
  • Traité de la matière médicale ou De l'histoire, des vertus, du choix et de l'usage des remèdes simples

    Description matérielle : 7 vol.
    Description : Note : Traduit par A. Bergier
    Édition : Paris : J. Desaint et C. Saillant , 1743

    7 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2 - Tome 3,Section 1 - Tome 4,Section 1 - Tome 5,Section 2 - Tome 6,Section 2 - Tome 7,Section 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30496920g]
  • [Circulaire adressée par le doyen, É.-F. Geoffroy, à tous les docteurs de la Faculté de médecine, pour les inviter à assister, le 9 septembre 1729, au "Te Deum" chanté dans l'église de Saint-Paul, à l'occasion de la naissance du Dauphin.]

    Description matérielle : In-4° , 1 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30496917k]
  • Extrait d'un discours de M. Geoffroy l'aîné docteur & professeur royal en médecine, sur la connoissance des remèdes

    Description matérielle : [13] p.
    Description : Note : Titre de départ surmonté des armes de France. - Extrait d'un périodique portant la date d'octobre 1709 au bas des p.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42524309x]

Traducteur1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Étienne François Geoffroy (1672-1731)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : [Circulaire adressée par le doyen, É. - F. Geoffroy, à tous les docteurs de la Faculté de médecine, pour les inviter à assister, le 9 septembre 1729, au "Te Deum" chanté dans l'église de Saint-Paul, à l'occasion de la naissance du Dauphin], [s. d.]
  • Ouvrages de reference : DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Étienne-François Geoffroy, né le 13 février 1672 à Paris où il est mort le 6 janvier 1731, est un chimiste et médecin français.Membre d’une longue lignée d’apothicaires, il bénéficie d’une très bonne formation scientifique. Il voyage dans plusieurs pays d'Europe. Il soutient sa thèse de médecine avec un sujet intitulé Si l'homme a commencé par être un ver. Il est titulaire de la chaire de médecine au Collège royal de 1709 à 1731. Il est doyen de la faculté de médecine de Paris de 1726 à 1729. Il est professeur de chimie au Jardin du roi en remplacement de Guy-Crescent Fagon (1638-1718) et en alternance avec Louis Lémery (1677-1743).Associé à l'Académie des sciences depuis 1699, il devient pensionnaire le 8 janvier 1716. Son frère est le pharmacien Claude Joseph Geoffroy (1685-1752), membre lui aussi de l'Académie des sciences. Il est élu membre de la Royal Society le 6 juillet 1698.Il est surtout connu pour ses tables des rapports, qu'il présenta à l'Académie des Sciences en 1718 et 1720. Ce sont des listes d'affinités chimiques, obtenues par l'observation des réactions des substances les unes avec les autres. Elles restèrent en vogue jusqu'à la fin du siècle, avant d'être invalidées par les travaux de Claude Louis Berthollet (1748-1822).Via le contact de Caspar Neumann (en), un élève de Georg Ernst Stahl, avec les frères Étienne-François et Claude-Joseph Geoffroy a rejoint les idées de phlogistique dans la science française.

Pages équivalentes