Frédéric Martens (1635-1699)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Hambourg, Allemagne, 1635
Mort :1699
Note :
Chirurgien, grand voyageur
Autres formes du nom :Friedrich Martens (1635-1699) (allemand)
Frederick Martens (1635-1699) (anglais)
Federico Martens (1635-1699) (italien)
ISNI :ISNI 0000 0001 0787 1405

Ses activités

Auteur du texte11 documents

  • An Account of several late voyages and discoveries. I. Sir John Narbrough's Voyage to the South-Sea... II. Captain J. Tasman's Discoveries on the coast of the South Terra incognita. III. Captain J. Wood's Attempt. to discover a North-East passage to China. IV. F. Marten's Observations made in Greenland... To which are added a large introduction and supplement containing short abstracts of other voyages...

    Description matérielle : In-8°
    Édition : London : T. Ward , 1724. 2d ed.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30892554d]
  • An Account of several late voyages and discoveries. I. Sir John Narbrough's Voyage to the South-Sea... II. Captain J. Tasman's Discoveries on the coast of the South Terra incognita. III. Captain J. Wood's Attempt. to discover a North-East passage to China. IV. F. Marten's Observations made in Greenland... To which are added a large introduction and supplement containing short abstracts of other voyages...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-8° , pl. et cartes
    Édition : London : printed for D. Brown , 1711

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308925532]
  • An Account of several late voyages and discoveries to the South and North towards the Streights of Magellan, the South seas and the vast tracts of land beyond Hollandia nova, etc., also towards Nova Zembla, Greenland or Spitsberg... by sir John Narborough, captain Jasmen Tasman, captain John Wood and Frederick Marten,... To which are annexed a large introduction and supplement giving an account of other navigations to those regions of the globe...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-8° , pl., cartes
    Édition : London : printed for S. Smith and B. Walford , 1694

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30892552q]
  • A Collection of documents on Spitzbergen and Greenland, comprising a translation from F. Martens' "Voyage to Spitzbergen"

    Description matérielle : XVI-288 p.
    Description : Note : Works issued by the Hakluyt Society
    Édition : London : printed for the Hakluyt Society , 1855

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30892555r]
  • Frederik Martens Nauwkeurige beschrijvinge van Groenland of Spitsbergen...

    Description matérielle : In-4° , VIII-88 p., fig. et pl.
    Édition : Amsterdam : G. de Groot , 1710

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30892557f]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Spitzbergische oder groenlandische Reise Beschreibung gethan im Jahr 1671 / Friedrich Martens, vom Hamburg, 1675
  • Larousse 19e s.
    LCA (2003-03-23)

Autres formes du nom

  • Friedrich Martens (1635-1699) (allemand)
  • Frederick Martens (1635-1699) (anglais)
  • Federico Martens (1635-1699) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Friderich Martens (1635-1699) est un médecin et un naturaliste allemand célèbre pour son voyage au Spitzberg.Il s’embarque le 15 avril 1671 comme chirurgien-barbier à bord d’une baleinière, Jonas im Walfisch sous le commandement de Peter Peterson de Frise, afin d’étudier l’histoire naturelle des mers du nord. Il part du Spitzberg le 22 juillet et atteint l’Elbe le 30 août.Le compte rendu de son voyage, Spitzbergischer oder Grönländischer Reise-Beschreibung, gethan im Jahre 1671, paraît à Hambourg en 1675. Outre la description de la géographie et de la nature, il montre la dure vie sur les bateaux partant pour les mers du nord. Ce livre, rapidement traduit en hollandais, en français et en anglais (en 1695), en italien (en 1680), va être un ouvrage de référence sur ces régions nordiques durant de nombreuses années. Il est ainsi cité abondamment par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814) dans ses Harmonies de la nature et par bien d’autres naturalistes. Constantine John Phipps (1744-1792), qui visite les mêmes lieux un siècle plus tard, fait l’éloge de la précision de ses descriptions. Le comte de Lacépède (1756-1825) le cite encore dans son Histoire Naturelle de 1804.

Pages équivalentes