Alexandre Joseph Namèche (1811-1893)

Pays :Belgique
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :26-07-1811
Mort :1893
Note :
Écrivit aussi en latin
Prélat et historien. - Recteur de l'Université catholique de Louvain (de 1872 à 1881 ; professeur ordinaire dès 1854). - Docteur en théologie
Autre forme du nom :Alexander Josephus Namèche (1811-1893)
ISNI :ISNI 0000 0000 8162 8342

Ses activités

Auteur du texte9 documents3 documents numérisés

  • Jean IV et la fondation de l'Université de Louvain

    Description matérielle : 1 vol. (342 p.)
    Édition : Louvain : C. Fonteyn , 1888

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31002700x]
  • Pierre de Koninck et Jean Breydel

    deux héros flamands

    Description matérielle : 1 vol. (VII-156 p.)
    Édition : Louvain : C. Fonteyn , 1887

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31002702m]
  • Les Van Artevelde et leur époque

    Description matérielle : 1 vol. (253 p.)
    Édition : Louvain : C. Fonteyn , 1887

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31002705n]
  • Cours d'histoire nationale, par l'abbé A.-J. Namèche...

    Description matérielle : 29 vol. in-8°
    Édition : Louvain : C.-J. Gonteyn , 1853-1886

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31002697v]
  • L'Empereur Charles Quint et son règne, par Mgr. Namèche,...

    Description matérielle : 5 vol. in-8°
    Édition : Louvain : C. Fonteyn , 1889

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310026986]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Jean IV et la fondation de l'Université de Louvain / par Mgr. A. - J. Namèche, 1888
  • Ouvrages de reference : Liber memorialis / Université catholique de Louvain, 1887 : NAMÈCHE (Alexandre Joseph)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : NAMÈCHE (Mgr Alexandre Joseph)

Autre forme du nom

  • Alexander Josephus Namèche (1811-1893)

Biographie Wikipedia

  • Alexandre Joseph Namèche (Louvain 1811 - 30 janvier 1893) est un prêtre belge du 19e siècle, l'historien et professeur d'histoire et plus tard de pédagogie. De 1872 à 1881 il est recteur de l'Université catholique de Louvain.Après ses études au séminaire et la théologie à l'Université de Louvain récemment ouverte, il devient ensuite fondateur et premier directeur de l'École Normale de Nivelles en 1843. Il dirige cet institution jusqu'en 1854 ou sa fonction est reprise par Thomas Braun Sr.Il reçoit également une nomination comme professeur d'histoire littéraire et de pédagogie dans son Alma Mater. Il sera, toutefois, reconnu avant tout comme un historien. Son intérêt historique plus large est démontré par sa bibliographie. Il est l'auteur de "Histoire de la Principauté de Liège des les premiers ministres intérimaires jusqu'à Wallon Jean Rouge (549-1418), Suivi d'un tableau de l'état général et des progrès de la civilisation et de la période de suspension Belgique féodo-communautaire » et les six volets de « le règne de Philippe II et la Lutte religieuses aux Pays-Bas au XVIe siècle ". Dans le cadre d'un travail plus vaste trente volumes "Cours d'histoire nationale", paru entre 1853 et 1894. Il a également étudié l'œuvre de Juan Luis Vives, à la fois en tant que professeur dans sa vie d'étudiant comme jeune prêtre quand il écrit son Mémoire sur la vie et les Écrits de Jean-Louis Vivès.À partir de 1855 il est vice-Recteur sous l’autorité du premier recteur de l'Université catholique de Louvain, Pierre-François-Xavier de Ram et bien que soutenu par les évêques conservateurs, à la mort de Pierre de Ram, le cardinal Sterckx choisit pour prendre la relève, Nicolas-Joseph Laforêt. Sterckx disparut, et à la mort du Recteur Laforêt, Namèche est nommé en tant que recteur par Mgr Dechamps et les autres évêques belges.Comme recteur, il a vécu dans l'ancien monastère franciscain où l'université avait installé la pédagogie Juste Lipse. Il a fait transformer ce bâtiment par l'architecte George Helleputte et lui a proposé de réaliser l'amphithéâtre anatomique de l'Institut Vésale et une salle de fête pour la Société Générale des Étudiants. En collaboration avec Helleputte il a également fait les premiers plans de l'Institut d’Agronomie.Il n'avait pas d'oreilles pour les demandes naissantes des étudiants flamands d’une éducation dans leur propre langue. C'est seulement le recteur Jean-Baptiste Abbeloos qui fit les premiers pas vers une université bilingue, avec un enseignement dans les deux langues.En 1873 Mgr Namèche refuse à Isala Van Diest, fille du chirurgien et obstétricien de la ville de Louvain Pierre Van Diest, de s'inscrire à l'université pour suivre la formation en médecine, et essaye de la persuader de s’inscrire en physiologie et en l'obstétrique. Isala Van Diest s’inscrit à l'Université de Berne, et a été la première femme médecin belge.Après son rectorat qu'il quitte à sa propre demande à l’âge de 70 ans dans le tumulte de la première guerre scolaire, il se retire à l'abbaye de Parc, où il meurt en 1893. Il est enterré dans le cimetière de l'abbaye, sur sa tombe figure un buste du sculpteur Frans Vermeylen.Portail de l’éducation Portail de l’éducation Portail du catholicisme Portail du catholicisme

Pages équivalentes