Chapitre de la collégiale Saint-Quentin. Saint-Quentin, Aisne

Pays :France
Création :900
Fin d'activité :1790
Note :
Saint Quentin vint évangéliser la région et y fut martyrisé vers l'an 300. Son tombeau devint un lieu de pèlerinage, et vers l'an 645 saint Éloi y fit édifier une abbaye, qui fut sécularisée vers l'an 900
Première église collégiale de la région, en importance et en prestige ; à partir de 1214 le roi de France fut considéré comme le doyen du Chapitre. Ce chapitre comptait 57 chanoines en 1772. Il fut supprimé en 1790
L'église collégiale (reédifiée du XIIIe au XVe siècle) devint église paroissiale, et basilique depuis 1876. Incendiée le 15 août 1917, elle ne fut réouverte qu'en 1954
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Chapitre de la collégiale de Saint-Quentin
Chapitre de l'église royale de Saint-Quentin
Chapitre de Saint-Quentin. Aisne
Voir plus

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Chapitre de la collégiale de Saint-Quentin
  • Chapitre de l'église royale de Saint-Quentin
  • Chapitre de Saint-Quentin. Aisne
  • Collégiale de Saint-Quantin
  • Collégiale de Saint-Quentin. Aisne
  • Collégiale de Saint-Quentin en Vermandois
  • Église royale de Saint-Quentin en Vermandois

Pages équivalentes