Jean Maroger (1881-1956)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Nîmes, 10-10-1881
Mort :Rodez, 24-05-1956
Note :
Ingénieur. - Administrateur de sociétés. - Sénateur de l'Aveyron. - A siégé à l'Assemblée de la Communauté européenne du charbon et de l'acier
ISNI :ISNI 0000 0000 7776 8692

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Le Charbon et le destin de l'Europe

    Édition : Rodez, P. Carrère , (1946). In-16 (180 x 115), 39 p. [D. L. 526] -VIId-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32421254g]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Charbon et le destin de l'Europe / Jean Maroger, [1946]
  • Ouvrages de reference : Biographies des principales personnalités françaises décédées au cours de l'année 1956 / Henri Temerson, [1957]
    Qui était qui, XXe siècle / Béatrice et Michel Wattel, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Jean Maroger est un homme politique français né le 10 octobre 1881 à Nîmes (Gard) et décédé le 24 mai 1956 à Rodez (Aveyron)Polytechnicien, ingénieur des ponts et chaussées, Jean Maroger commence une carrière de dirigeant de sociétés dans le secteur de l'énergie et de l'industrie. Il a notamment été administrateur du comité des Forges, président de la chambre syndicale des forces hydrauliques et du conseil supérieur des Travaux publics.Maire de Camarès et Conseiller général de l'Aveyron, il est élu sénateur de l'Aveyron en 1939. Il vote les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain le 10 juillet 1940, mais peut reprendre sa carrière politique en 1945 où il retrouve ses mandats de maire et de Conseiller général. Il est réélu sénateur en 1948 et reste en poste jusqu'à son décès.

Pages équivalentes