Alexandre Auzias-Turenne (1812-1870)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Pertuis (Vaucluse), 01-03-1812
Mort :Paris, 27-05-1870
Note :
Docteur en médecine (Paris, 1842). - Médecin chef des travaux anatomiques à l'École auxilliaire de médecine de Paris
Domaines :Médecine
Autres formes du nom :Joseph-Alexandre Auzias-Turenne (1812-1870)
Alexandre Auzias- Turenne (1812-1870)
Joseph-Alexandre Auzias- Turenne (1812-1870)
ISNI :ISNI 0000 0001 2118 4265

Ses activités

Auteur du texte26 documents9 documents numérisés

  • Bulletin syphilographique

    Description matérielle : 8 p.
    Édition : Paris : impr. de Dubuisson et Cie , [1855]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30041214p]
  • Le choléra et son traitement

    Description matérielle : 1 pièce (8 p.)
    Description : Note : Par le Dr Auzias-Turenne traduit par Paul Butat sur l'édition anglaise publiée en 1849 par Frédéric Bateman
    Édition : Paris : se trouve chez Jondé, éditeur , 1865
    Éditeur scientifique : Frederic Bateman (1824-1904)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300412151]
  • Communication sur le traitement de la blennorragie et de la blennorrée, faite à la Société médicale du Panthéon, le 10 août 1859, par le Dr Auzias-Turenne

    Description matérielle : In-8° . Pièce
    Édition : Paris : L. Leclerc , 1860

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30041217q]
  • De l'Anatomie de la main considérée dans ses rapports avec l'exécution de la musique instrumentale, ou Nouvelle méthode instrumentale raisonnée... de F. Levacher d'***, par laquelle on acquiert très-promptement une exécution plus brillante que par toute autre méthode. La partie anatomique... a été élaborée sous les conseils de M. le Dr Auzias-Turenne,... et est approuvée et annotée par Cruveilhier... cette méthode... est approuvée et exclusivement adoptée par Thalberg. - Lettre de M. le Dr Auzias-Turenne,... en réponse à diverses questions que M. Thalberg lui avait adressées... - Rapport de M. Cruveilhier,... sur les causes de la dépendance de l'annulaire, et sur l'efficacité de l'emploi de l'appareil pour neutraliser ces causes

    Description matérielle : In-8° , 89 p., pl.
    Édition : (Paris,) : Mme Laude , (1846)
    Auteur du texte : Jean Cruveilhier (1791-1874)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30807983f]
  • Lettre à M. le préfet de police sur la syphilisation

    Description matérielle : 28 p.
    Édition : Paris : chez tous les libraires , 1853

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300412240]

Contributeur1 document1 document numérisé

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alexandre Auzias-Turenne (1812-1870)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Questions sur diverses branches des sciences médicales / (Cand. Joseph-Alexandre Auzias-Turenne.), 1842 [thèse]
  • Ouvrages de reference : ABF
    Dictionnaire biographique des dermatologues et syphiligraphes français / Paul-René Martin, 2003 : Auzias-Turenne (Alexandre)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Auzias-Turenne (Dr Joseph-Alexandre)

Autres formes du nom

  • Joseph-Alexandre Auzias-Turenne (1812-1870)
  • Alexandre Auzias- Turenne (1812-1870)
  • Joseph-Alexandre Auzias- Turenne (1812-1870)

Biographie Wikipedia

  • Joseph-Alexandre Auzias-Turenne, né le 1er mars 1812 à Pertuis (Vaucluse) et mort le 27 mai 1870 à Paris, est un médecin français.Il prôna l'inoculation préventive de la syphilis, sur le modèle de la variolisation, et consacra sa vie à cette idée que la postérité n'a pas ratifiée.En 1859, avec Camille-Melchior Gibert, il prit part à une expérience controversée dans laquelle des patients humains furent délibérément infectés de syphilis en vue de prouver la nature infectieuse de la syphilis secondaire. Il soutint une théorie de l'immunisation comme épuisement, chez le sujet, d'une substance nécessaire à l'agent infectieux. Cette théorie, bien qu'adoptée par Louis Pasteur, n'a pas, elle non plus, été ratifiée par la postérité.Il prôna l'utilisation des antagonismes microbiens à des fins thérapeutiques (guérison de maladies comme le favus, l'éléphantiasis, le lupus et le cancer ). Cette idée fut également défendue par Pasteur et, cette fois, ratifiée par la postérité, mais ne fut mise en œuvre ni par Auzias-Turenne, ni par Pasteur.

Pages équivalentes