Marc Schlumberger (1900-1977)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Mayenne (Mayenne), 26-07-1900
Mort :Paris, 26-06-1977
Note :
Médecin et psychanalyste. - Docteur en médecine (Paris, 1939). - Membre de la Société psychanalytique de Paris. - Fils de Jean Schlumberger (1877-1968)
ISNI :ISNI 0000 0000 0012 8427

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Exemple clinique de la valeur de l'interprétation psychanalytique du rêve...

    Description : Note : Thèse de médecine. Paris. 1939. N° 775
    Édition : Paris, Jouve , 1939. In-8, 27 p. [2690]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326126706]

Traducteur1 document

  • La Théorie psychanalytique des névroses

    Description : Note : Bibliothèque de psychanalyse et de psychologie clinique
    Édition : Paris, Presses universitaires de France ; (Vendôme, Impr. des Presses universitaires de France) , 1953. In-8°, II-392-III p. 1 200 fr. [D. L.1810-53] -Va-IIIb
    Auteur du texte : Otto Fenichel (1897-1946)
    Traducteur : Michel Fain (1917-2007), Charles Pidoux (1917?-2004)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32099575z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Exemple clinique de la valeur de l'interprétation psychanalytique du rêve / Marc Schlumberger, 1939 [thèse]
  • Ouvrages de reference : Dict. international de la psychanalyse / sous la dir. de Alain de Mijolla, 2002
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Marc Schlumberger, né en 1900 à Mayenne et mort en 1977 à Paris, est un médecin et psychanalyste de la Société psychanalytique de Paris. Il a été analysé par René Laforgue puis par Sacha Nacht. Il n'était pas théoricien mais a été un psychanalyste qui a eu de l'influence dans le mouvement, comme analyste et comme enseignant. Il était extrêmement soucieux de l'avenir de psychanalyse si elle tombait dans le giron médical ou psychologique. Janine Chasseguet-Smirguel rapporte qu'il disait que la femme non-médecin était l'avenir de la psychanalyse. Il a lui-même eu en cure des psychanalsytes connus, Georges Devereux, Joyce McDougall, Evelyne Kestemberg, Paul-Claude Racamier, Moustapha Safouan etc.

Pages équivalentes