Rose de Saulces de Freycinet (1794-1832): nom d'alliance

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :29-09-1794
Mort :07-05-1832
Autres formes du nom :Rose de Saulces de Freycinet (1794-1832)
Rose-Marie Pinon (1794-1832)
ISNI :ISNI 0000 0000 6304 4618

Ses activités

Auteur du texte4 documents2 documents numérisés

  • Journal

    campagne de l'"Uranie", 1817-1820

    Description matérielle : 1 vol. (281 p.)
    Description : Note : Index
    Édition : Paris : Mercure de France , DL 2015
    Éditeur scientifique : Sandrine Fillipetti

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb443411106]
  • Journal de madame Rose de Saulces de Freycinet

    campagne de "l'Uranie" (1817-1820)

    Description matérielle : 1 vol. (XIII-190 p.-XXV p. de pl.)
    Description : Note : La couv. porte : "Journal du voyage autour du monde : à bord de "l'Uranie", 1817-1820"
    Édition : Paris : Société d'éditions géographiques, maritimes et coloniales , 1927 (21 octobre)
    Éditeur scientifique : Charles Duplomb (1844-1937)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32130269z]
  • Journal de Madame Rose de Saulces de Freycinet

    d'après l'édition de 1927

    Description matérielle : 248 p.
    Édition : Paris : Éd. du Gerfaut , 2003
    Préfacier : Muriel Proust de La Gironière
    Éditeur scientifique : Charles Duplomb (1844-1937)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39089869m]
  • Rose des Vents

    journal de Madame Rose de Saulces de Freycinet, voyage de l'"Uranie" autour du monde (1817-1820)

    Description matérielle : IV-221-pl.
    Description : Note : Titre courant, sous lequel est paru le récit en 1927 : "Journal de Madame Rose de Saulces de Freycinet". - En annexes, lettres de Rose à sa belle-soeur, Clémentine de Freycinet (1824-1830). - Notes bibliogr. Arbre généalogique
    Édition : Sainte-Clodilde (Réunion) : Ars Terres créoles ; Stanley (Maurice) : Éd. de l'Océan Indien , 1996
    Éditeur scientifique : Marc Serge Rivière

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39104084m]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Journal de Madame Rose de Saulces de Freycinet : d'après l'édition de 1927 / annot. par Charles Duplomb, 2003
  • Noos (2003-11-24)

Autres formes du nom

  • Rose de Saulces de Freycinet (1794-1832)
  • Rose-Marie Pinon (1794-1832)

Biographie Wikipedia

  • Rose Marie Pinon est née le 29 septembre 1794 à Saint-Julien-du-Sault (département de l'Yonne) et décédée à Paris le 7 mai 1832 durant l'épidémie de choléra.Elle est l'épouse de Louis Claude de Saulces de Freycinet, le géographe et explorateur, avec qui à 23 ans, elle décide de participer à la mission scientifique organisée par lui, affrontant la désapprobation générale tant des autorités officielles que de sa famille. Elle fut la première Française à effectuer le tour du monde. On prit, pour qu'elle puisse embarquer à Toulon, toutes les dispositions nécessaires au contournement d'une interdiction formelle : Rose partit sans en aviser sa famille, profitant de l'obscurité nocturne, après avoir coupé ses cheveux et s'être habillée en marin, travestissement qu'elle conservera jusqu'au passage de Gibraltar.À la demande de sa cousine, elle écrivit un journal, en tentant de relater le plus simplement possible tous les événements de sa vie. Elle résida à Rio de Janeiro durant un mois à son arrivée et durant trois mois avant son retour en France, elle y fréquenta quelques-uns des membres de la colonie française et quelques Portugais proches de la Cour. L'isolement de la jeune fille plongée dans un milieu exclusivement masculin peut être traduit par le fait qu'une petite île rocheuse en plein Océan Pacifique porte son prénom : Rose, mais cet isolement nous apparaît encore plus clairement dans cet extrait de Souvenirs d'un aveugle d'Arago, dans lequel il tente de consoler Rose : « Mais ne vous inquiétez pas. S'il arrivait à Madame quelque malheur et que Madame était destinée à survivre à son mari, ces hommes, Madame, non seulement vous respecteraient comme on respecte une femme vertueuse, mais se jetteraient à vos pieds comme on se jette aux pieds de la Sainte Vierge ! Courage. Je vous apporte de l'aide, tout au moins de l'eau-de-vie... ».

Pages équivalentes