Antoine (1884-1976): pseudonyme individuel

Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Sieradz (Pologne), 24-12-1884
Mort :Sieradz, 05-07-1976
Note :
Coiffeur à Paris (à partir de 1901)
Vécut en France de 1901 à 1970
Domaines :Économie domestique. Cuisine
Autres formes du nom :Antoine Cierplikowski (1884-1976) (français)
Antoni Cierplikowski (1884-1976) (polonais)
Antek Cierplikowski (1884-1976) (polonais)
ISNI :ISNI 0000 0000 5888 8832

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • J'ai coiffé le monde entier

    Description matérielle : 1 vol. (254 p.)
    Édition : [Paris] : la Table ronde , 1963
    Éditeur scientifique : Jean Durtal (1905-1999)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32904572d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Antoine (1884-1976)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : J'ai coiffé le monde entier / Antoine ; présentation et propos recueillis par Jean Durtal, 1963
  • Ouvrages de reference : Monsieur Antoine : grand maître de la haute coiffure française / Hubert Demory, 2006
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960/1969 : ANTOINE

Autres formes du nom

  • Antoine Cierplikowski (1884-1976) (français)
  • Antoni Cierplikowski (1884-1976) (polonais)
  • Antek Cierplikowski (1884-1976) (polonais)

Biographie Wikipedia

  • Antoine Cierplikowski ou Antoine ou Antoine de Paris, comme il est surnommé en Pologne, (né le 24 décembre 1884 à Sieradz - décédé le 5 juillet 1976 au même endroit) est un coiffeur et homme d'affaires, naturalisé Français, appelé Monsieur Antoine par les Français.En décembre 1901, il arrive à Paris. Il épouse Berthe Astier le 24 janvier 1909 à Londres où ils se trouvaient pour apprendre l'anglais. Fin 1909, ils sont de retour à Paris. En 1912, Antoine ouvre son célèbre salon de coiffure au 5 de la rue Cambon, à Paris. En 1925, Antoine ouvre un salon de coiffure sur la très chic Cinquième Avenue de New York, au plus fort, son empire s’étend entre Paris, Tokyo, Melbourne et Vancouver. Il commence à ouvrir des salons aux États-Unis (en 1945 il y aura 121 salons Antoine). Pendant les années folles, il lance la mode de la « coupe à la Jeanne d'Arc » adoptée par les garçonnes.Antoine voit apparaître de nombreux grands noms de l’époque dans ses salons, il coiffe Sarah Bernhardt, Eleonora Duse, Joséphine Baker, Brigitte Bardot, ou encore Édith Piaf.Fin 1970, Antoine retourne en Pologne, à Sieradz, où il décède trois ans après son épouse. En juin 1992, le célèbre coiffeur Alexandre, qui fut son élève et premier garçon, rapporte de Pologne sa main droite qui est inhumée dans le cimetière de Passy.

Pages équivalentes