Michel Lavalou (1930-2002)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Morlaix (Finistère), 27-09-1930
Mort :Compiègne (Oise), 06-07-2002
Note :
Ingénieur. - Docteur ès sciences (Paris, 1958). - Prénoms complets : Michel, Jean
ISNI :ISNI 0000 0000 0001 0824

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Préparation et polycondensation des acides amino-II undécanoïques N-substitués

    Description matérielle : 21,5 cm, paginé 835-891, fig., pl.
    Description : Note : Thèse. Sc. phys. Paris. 1958. N° 3961. - Extr. des "Annales de Chimie", 1961
    Édition : Paris : Masson et Cie , 1961

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33072641z]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Préparation et polycondensation des acides amino-II undécanoïques N-substitués / Michel Lavalou, 1961 [thèse]
  • Ouvrages de reference : WW, France 2001-2002
    Monde, 2002-07-11
    Qui était qui, XXe siècle / Béatrice et Michel Wattel, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Michel Lavalou (27 septembre 1930 à Morlaix - 6 juillet 2002) était un chimiste et industriel français.Michel Lavalou est ingénieur (69° promotion, diplômée en 1954) de l’ESPCI ParisTech, et titulaire d'un doctorat d'état de chimie. Il débute sa carrière chez Rhône-Poulenc dont il devient Directeur de la Recherche et du Développement. En 1985, il est appelé par Hubert Curien pour assumer le poste de vice-Président de la Mission Scientifique au Ministère de la recherche. Il préside ensuite l'Université de technologie de Compiègne (UTC) de 1987 à 1995. À partir de 1995 et jusqu'à la fin 1999, il préside le Conseil pour les Applications de l'Académie des Sciences (CADAS) qu'il rend indépendant de l'Académie des sciences en fondant l'Académie des technologies.Michel Lavalou est fait officier dans l'ordre de la légion d'honneur en 1993 et est membre de l'Académie des technologies.Apologiste mondial des savoir-faire de l'Université de Technologie de Compiègne en matière de transferts technologiques, Michel Lavalou a été fait docteur honoris causa de diverses universités dont la Pontifícia Universidade Católica do Paraná (Curitiba,Parana, Brésil, 1993).

Pages équivalentes