Giuseppe Saragat (1898-1988)

Country :Italie
Language :italien
Gender :masculin
Birth :Turin, 19-09-1898
Death :Rome, 11-06-1988
Note :
A aussi écrit en français
Président de la République de 1964 à 1971
ISNI :ISNI 0000 0000 8120 1058

Occupations

Auteur du texte4 documents

  • Giuseppe Saragat,... A l'occasion du premier centenaire de la naissance de Benedetto Croce

    Material description : In-8° (24 cm), 23 p. [Don 1302-69]
    Note : Note : Discours prononcé au Théâtre San Carlo de Naples le 27 février 1966
    Edition : Parigi : Istituto italiano di cultura , 1966
    Éditeur scientifique : Institut culturel italien. Paris
    Traducteur : Michel Arnaud (1907-1993)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33165929m]
  • Carteggio Nenni-Saragat

    1927-1978

    Material description : 191 p.
    Note : Note : Notes
    Edition : Manduria : P. Lacaita , 2002

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39247006j]
  • Discorsi parlamentari

    1946-1964

    Material description : L-605 p.
    Edition : Roma : Camera dei Deputati , 2003
    Éditeur scientifique : Emiliano Gandolfi

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40006234s]
  • Giuseppe Saragat. Quaranta anni di lotta per la democrazia

    Material description : In-8° (22 cm), XXII-677 p., pl. [Acq. 5287-66]
    Edition : Milano : U. Mursia e C. , 1965
    Éditeur scientifique : Italo De Feo (1912-1985), Luigi Preti (1914-2009)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33165930t]

Documents about this author

Documents about the author Giuseppe Saragat (1898-1988)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • L'humanisme marxiste / Giuseppe Saragat, 1936
  • Encicl. italiana

Wikipedia Biography

  • Giuseppe Saragat, né le 19 septembre 1898 à Turin et mort le 11 juin 1988 à Rome, est un homme d'État italien, de tendance social-démocrate.Membre du Parti socialiste italien (PSI), résistant au régime fasciste, il est élu président de l'Assemblée constituante en 1946. L'année suivante, il quitte le PSI, alors allié au Parti communiste, pour fonder le Parti socialiste démocrate italien (PSDI), allié de la Démocratie chrétienne (DC) au pouvoir.Après avoir été vice-président du Conseil, puis ministre des Affaires étrangères pendant les quinze premières années du régime républicain, il est élu président de la République italienne en 1964. Ne s'étant pas représenté à l'issue de son septennat, il devient sénateur à vie et continue de jouer un rôle de premier plan au sein du PSDI, jusqu'à son décès en 1988.

Closely matched pages