Józef Haller (1873-1960)

Country :Pologne
Language :polonais
Gender :masculin
Birth :13-08-1873
Death :04-06-1960
Note :Général. - Homme politique. - Commandant en chef de l'armée polonaise en France (en 1918)
Field :Art et science militaires
Variant of the name :Joseph Haller (1873-1960)
ISNI :ISNI 0000 0001 1067 973X

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • O Józefie Hallerze

    życie i czyny na tle współczesności dziejowej

    Material description : 360 p.
    Edition : Warszawa : nakładem Komitetu obywatelskiego obrony państwa , 1923

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353251443]
  • Józef Haller. Pamie̡tniki z wyborem dokumentów i zdje̡ć

    Material description : In-8° (22 cm), 435 p., fig., portr., fac-sim., couv. ill. [Don]
    Note : Note : Biblioteka polska. Seria czerwona
    Edition : London : Veritas , 1964

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33037332j]

Documents about this author

Documents about the author Józef Haller (1873-1960)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • BnF - Département de la recherche bibliographique [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Józef Haller], 1939-1940
    Wikipedia (2012-07-18)

Variant of the name

  • Joseph Haller (1873-1960)

Wikipedia Biography

  • Józef Haller de Hallenburg (13 août 1873 - 4 juin 1960), était un général et homme politique polonais.Haller a étudié à l'Académie militaire et technique de Vienne et a plus tard servi dans l'Armée austro-hongroise. En 1916, pendant la Première Guerre mondiale, il devient commandant de la Seconde Brigade des Légions polonaises et dirige des unités commandées jusque-là par les forces françaises, et appelées Armée bleue (ou Armée Haller).En 1918, au lendemain de la « charge de Rarańcza », et comme commandant du 2e corps auxiliaire polonais, il traverse la ligne de front austro-russe en direction de l'Ukraine, où il unit ses troupes aux détachements polonais qui ont quitté l'armée de l'Empire russe.Sous la pression des Allemands, qui après le traité de Brest-Litovsk considéraient la présence des troupes polonaises en Ukraine comme illégale, et après une bataille féroce entre Polonais et Allemands à Kaniów (10 mai 1918, 2500 pertes), son corps d'armée est interné, alors que lui-même parvient à s'échapper jusqu'à Moscou.Plus tard, par la route de Mourmansk, il arrive en France où, au nom du Comité national de Pologne, il crée une seconde Armée bleue (cette fois-ci en rapport avec les uniformes français). En 1919, à la tête de cette nouvelle armée, il arrive en Pologne et est expédié sur le front ukrainien. En 1920, Haller saisit la Poméranie et entre dans Dantzig (Gdańsk) au nom de la Pologne. Pendant la guerre russo-polonaise, il commande une armée des volontaires. Il était également inspecteur général de l'armée et membre du Conseil de guerre.En 1920-1927, il est député du Sejm. Après l'élection de Gabriel Narutowicz comme président de la République en décembre 1922, Haller tombe en défaveur [citation nécessaire]. Après le coup d'État de 1926, il est contraint à prendre sa retraite. Il coorganise un parti d'opposition, le "Front Morges".Au moment de la campagne de Pologne (1939), Haller vivait à l'étranger. En 1940-1943, il a servi comme ministre de l'éducation dans le gouvernement polonais en exil que dirige Władysław Sikorski. Après 1945, il s'installe à Londres et ne participe à aucune activité politique polonaise. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Józef Haller » (voir la liste des auteurs)

Closely matched pages