Parti communiste français. Comité central

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :12-1920
Adresse :2 place du Colonel-Fabien, 75019, Paris.
Domaines :Science politique
Autre forme du nom :Parti communiste français. Central committee

Ses activités

Auteur du texte51 documents3 documents numérisés

Éditeur scientifique7 documents

Auteur adapté2 documents

  • Nous sommes à l'heure de choix cruciaux

    rapport au Comité central, P. C. F., 18-20 janvier 1984

    Description matérielle : 32 p.
    Édition : Paris : P. C. F. , 1984
    Auteur du texte : Georges Marchais (1920-1997)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34749140n]
  • Une Question décisive pour avancer vers le changement

    un Parti communiste plus fort, plus influent et plus actif, rapport... au Comité central du 28 mai 1980

    Description matérielle : 14 p.
    Édition : Paris : Parti communiste français , [circa 1980]
    Auteur du texte : Paul Laurent (1925-1990)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34780770w]

Préfacier1 document

  • L'Insurrection armée

    Description matérielle : 1 vol. (XIV-285 p.)
    Description : Note : Reproduction en fac-similé de l'édition imprimée à Paris, par l'Imprimerie centrale, en 1931
    Édition : Paris : F. Maspero , 1970

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353036886]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Parti communiste français. Comité central

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La lutte pour la paix, 1962
    Les réunions du Comité central 1921-1977, DL 2007

Autre forme du nom

  • Parti communiste français. Central committee

Biographie Wikipedia

  • Le Parti communiste français (PCF) est un parti politique français classé à gauche. Fondé en décembre 1920 au congrès de Tours de la SFIO, lors d'un congrès appelé à décider de l'adhésion à l'Internationale communiste ; la majorité du Congrès ayant décidé de cette adhésion, la minorité a alors décidé de faire scission pour créer la SFIO. L'organe officiel du Parti a longtemps été le journal L'Humanité, qui en est désormais structurellement indépendant tout en restant très proche. Plus important parti français dans l'immédiat après-guerre, le parti alors stalinien constitue la première force de gauche en France. Son influence et son assise électorale ont peu à peu diminué, le PCF étant notamment dépassé par son rival dans la gauche, le Parti socialiste, lors des élections législatives françaises de 1978, puis lors de l'élection présidentielle française de 1981. L'effondrement de la majorité des régimes communistes à la fin du XXe siècle est concomitant de sa marginalisation comme force politique française. Le PCF a récemment réagi en s'engageant dans une alliance électorale, le Front de Gauche, tout en maintenant des alliances locales avec le Parti socialiste lors des élections municipales 2014. Le PCF revendique, début 2012, 138 000 adhérents dont au moins 70 000 à jour de cotisation.

Pages équivalentes