Eglise catholique. Diocèse. Albi

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Site Web :http://catholique-tarn.cef.fr
Adresse :Archevêché, 12 rue de la République, 81012, Albi Cedex 9.
Note :
Diocèse fondé avant le Ve siècle. Erigé en métropole en 1678. Supprimé en 1801, rétabli comme archidiocèse en 1822 au détriment des anciens diocèses de Castres et Lavaur, dont il releva les titres en 1922
A l'origine diocèse suffragant de la métropole de Bourges dans la Première Aquitaine, puis métropole de la province ecclésiastique d'Albi en 1678, toujours dans la Première Aquitaine. La Province ecclésiastique d'Albi fut rétablie en 1822 avec Cahors, Mende, Perpignan, Rodez comme suffragants. En 1961 Albi devint un archidiocèse de la Région apostolique du Midi. Depuis 2002 Albi est suffragant de Toulouse, dans la Province ecclésiastique de Toulouse, mais garde sa dignité archiépiscopale
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Albi (Archidiocèse)
Albi. Diocèse
Eglise catholique. Archidiocèse. Albi
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte341 documents1 document numérisé

Éditeur scientifique6 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Eglise catholique. Diocèse. Albi

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Diocèse créé par démembrement du diocèse de Toulouse en 1317. Suffragant de Toulouse. Supprimé en 1801 au profit du diocèse de Montpellier, puis de l'archidiocèse d'Albi rétabli en 1822. Son titre fut rattaché à Albi en 1922

  • Diocèse créé en 1317 par démembrement du diocèse d'Albi. Suffragant de Bourges (jusqu'en 1678), puis d'Albi. Supprimé en 1801 au profit du diocèse de Montpellier, puis au profit du diocèse d'Albi rétabli en 1822, qui releva son titre en 1922

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Annu. du Dioc. Albi, 1969
    Guide religieux de la France / Bibliothèque des Guides Bleus, 1967
    Annu. Pontificio. 2001
    Géographie historique de la France / L. et A. Mirot, 1950
  • Ouvrages de reference : BN Cat. gén. 1960-1969
  • Catalogues de la BnF : CORELI

Autres formes du nom

  • Albi (Archidiocèse)
  • Albi. Diocèse
  • Eglise catholique. Archidiocèse. Albi
  • Eglise catholique. Diocèse. Albi. Castres, Tarn. Lavaur, Tarn
  • Eglise catholique. Diocèse. Castres, Tarn (1922-.....)
  • Eglise catholique. Diocèse. Castres, Tarn. Albi. Lavaur, Tarn
  • Eglise catholique. Diocèse. Lavaur, Tarn (1922-.....)
  • Eglise catholique. Diocèse. Lavaur, Tarn. Castres, Tarn. Albi
  • Eglise catholique. Dioecesis Albiensis

Biographie Wikipedia

  • Le diocèse d'Albi a été érigé dès le IIIe siècle. Il a été élevé au rang d'archidiocèse le 3 octobre 1678. Depuis le concordat de 1817, le diocèse d'Albi a fusionné avec ceux de Castres et Lavaur, d'où sa dénomination complète actuelle diocèse d'Albi, Castres et Lavaur. Il compte à ce jour neuf doyennés et 509 paroisses. L'archidiocèse d'Albi a été le siège de la province ecclésiastique regroupant les diocèse d'Albi, Cahors, Mende, Perpignan et Rodez jusqu'en 2002, date du découpage de la France en quinze provinces ecclésiastiques. Il a toutefois conservé le titre d'archidiocèse mais n'est plus métropolitain ; de même, son évêque garde le titre d'archevêque, mais ne porte plus le pallium (symbole du métropolitain). Le dernier archevêque métropolitain d'Albi est Mgr Pierre-Marie Carré, actuel métropolitain de Montpellier.Depuis le séparation des Églises et de l'État en 1905, le palais épiscopal (palais de la Berbie d'Albi) est devenu propriété du département du Tarn. L'archevêché a dû être installé dans un couvent de la rue de la république. Ces locaux regroupent l'archevêché, les services de l'archevêché et archives diocésaines, la maison diocésaine, la collégiale (maison de retraite pour prêtres âges), l'aumônerie de l'enseignement public, la radio RCF et la revue diocésaine Église d'Albi.

Pages équivalentes