Pointe-à-Pitre. Guadeloupe

Image non encore disponible
Pays :Guadeloupe
Langue :français
Autre forme du nom :Pointe-à-Pitre

Ses activités

Auteur du texte6 documents1 document numérisé

Éditeur scientifique2 documents1 document numérisé

  • Rapport au conseil municipal de la Pointe-à-Pitre sur un projet de réédification de la ville présenté par M. E. Souques, au nom d'une compagnie

    Description matérielle : 8 p.
    Édition : Basse-Terre : Impr. du gouvernement , [1871]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34144474j]
  • 1802 en vingt-cinq mots

    Description matérielle : 32 p.
    Description : Note : Notice réd. d'après la couv.
    Édition : Pointe-à-Pitre : Mairie de Pointe-à-Pitre , 2002
    Auteur du texte : Jacques Adélaïde-Merlande

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38871730d]

Contributeur1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dict. communes, 1991

Autre forme du nom

  • Pointe-à-Pitre

Biographie Wikipedia

  • Pointe-à-Pitre (en créole : Lapwent) est une commune française, située dans le département de la Guadeloupe. Habitée en 2010 par 16 427 personnes — appelés Pointois et Pointoises —, la commune est, avec celle voisine des Abymes, au centre d'une vaste aire urbaine de 314 524 habitants, soit la 29e de France.Pointe-à-Pitre est depuis 2007, l'unique sous-préfecture de la Guadeloupe, elle est le chef-lieu de l'arrondissement de Pointe-à-Pitre.

Pages équivalentes