Ordre souverain, militaire et hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, de Rhodes et de Malte

Image non encore disponible
Création :10..
Activité commerciale :Éditeur
Site Web :http://www.ordredemaltefrance.org (Site archivé par la BnF depuis le 20/03/2003)
Adresse :Gran magistero : Palazzo Malta, via Condotti 68, I-00187 Roma, Italie.
Note :
Ordre militaire et hospitalier fondé en Palestine par Gérard Tenque pour soigner et protéger les pèlerins de Terre sainte ; date de fondation inconnue (avant 1099) ; approuvé par la bulle du pape Pascal II adressée à Gérard de Sasso di Scala (15 février 1113)
Autres formes du nom :Chevaliers de l'ordre militaire
Chevaliers de Malte
Chevaliers de Rhodes
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte55 documents2 documents numérisés

  • Jugement prononcé par les chevaliers commandeurs de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, contre Jean de Bailly, commandeur de la commanderie de Reims, pour fraudes commises contre les droits du roi

    Description matérielle :
    Édition : Paris : C. Girard , (s. d.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33805151j]
  • Lettre des chevaliers de Malthe, envoyée à Monseigneur le Prince de Condé pour joindre ses forces à celles du Grand Maistre, afin de dissiper l'entreprise du Turc sur la Chrestienté

    Description matérielle : 7 p.
    Description : Note : Fait partie des "Recueils verts", 33
    Édition : Paris : par Jean Bourriquant , 1615

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373064143]
  • Bulle de Son Altesse sérénissime... et sacré conseil de Malte, portant règlement sur le fait de l'administration des bois de l'ordre, dépendant des commanderies des six grands prieurés de France. Du 24 septembre 1767

    Description matérielle : In-4°
    Édition : (Paris) : imp. de Le Breton , 1768

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33805374r]
  • The cartulary of the knights of St. John of Jerusalem in England

    Description : Note : Texte principal en latin, introd. et commentaires en anglais
    Édition : Oxford : Oxford university press ; [London] : for the British academy , 1982-
    Éditeur scientifique : Michael Gervers

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39903738h]

Éditeur scientifique8 documents1 document numérisé

  • Histoire du grand prieuré de Toulouse et des diverses possessions de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dans le sud-ouest de la France...

    avec les pièces justificatives et les catalogues des commandeurs

    Description matérielle : 1 vol. (XI-596-LXXIX p.)
    Édition : Toulouse : L. Sistac et J. Boubée , 1883
    Auteur du texte : Antoine Du Bourg (1838-1918)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34145440g]
  • Collections privées du Nord

    Description matérielle : 22 cm, [20] p., ill., couv. ill
    Édition : Lille : la Ville , 1968
    Auteur du texte : Lille

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35400799k]
  • Compte rendu de l'Assemblée générale de l'Association française des membres de l'Ordre de Malte

    [tenue à Paris le 4 décembre 1980]

    Description matérielle : 1 vol. (101 p.)
    Édition : [Paris] : [Association française des membres de l'Ordre de Malte] , 1980
    Auteur du texte : Association française des membres de l'Ordre de Malte. Assemblée générale (1980 ; Paris)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37667929h]
  • Lungo il tragitto crociato della vita

    [mostra, Venezia, Chiesa di San Giovanni Battista del Tempio, 28 maggio - 30 giugno 2000]

    Description matérielle : XV-285 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 269-278. Index
    Édition : Venezia : Marsilio : Generali , 2000
    Éditeur scientifique : Laura Corti

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38913161f]
  • Château de Versailles. Malte, huit siècles d'histoire...

    Description matérielle : In-8° (21 cm), 132 p., pl., portr., couv. ill. [D. L. 11817-61]
    Description : Note : Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux et l'Ordre souverain de Malte en France
    Édition : [Paris,] : Editions des Musées nationaux , 1961
    Auteur du texte : Paul Lesourd (1897-1981), Réunion des musées nationaux. France
    Préfacier : Guy de Polignac (1905-1996)
    Éditeur scientifique : Musée national du Château de Versailles et de Trianon

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33148129q]

Auteur de lettres1 document

  • Lettre de la commission des langues étrangères de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Nicolò Isouard, 22 décembre 1814

    Description matérielle : 1 f., ff. 272 : 22,8 x 17,4 cm
    Description : Note : Lettre sur papier à l'en-tête de l'Ordre, datée et signée. - Cote B.N.F. Musique : N.L.a. 309, 160 - Acq. 1994-438
    Destinataire de lettres : Nicolò Isouard (177.-1818)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40989215f]

Autre1 document

  • S. D. N. D. Urbani divina providentia papae VIII. constitutio de electione magni magistri Hospitalis sancti Joannis Hierosolymitani.

    Description matérielle : Sig. A4
    Description : Note : Armes d'Urbain VIII gr. sur bois au titre. - Constitution datée du 3 juil. 1628
    Auteur du texte : Urbain VIII (pape, 1568-1644)
    Imprimeur-libraire : Stamperia camerale. Rome

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361140774]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Ordre souverain, militaire et hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, de Rhodes et de Malte

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi :

  • Officier de marine (1908-1927), attaché naval en Grèce. - A été conseiller général de la Corse (1924-1946). - Il soutient le maréchal Pétain dès juin 1940 et est décoré de l'Ordre de la francisque. - Voyageur, en compagnie du prince Sixte de Bourbon-Parme, il effectue trois explorations en Afrique entre 1928 et 1933

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • YIO 2000-2001

Autres formes du nom

  • Chevaliers de l'ordre militaire
  • Chevaliers de Malte
  • Chevaliers de Rhodes
  • Frères de l'Hôpital Saint-Jean de Jérusalem
  • Hospitale sancti Johannis pauperum Jerusalem
  • Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
  • Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte
  • Johannites
  • Knights hospitallers
  • Knights of St. John of Jerusalem
  • Orden de Malta
  • Order of St. John of Jerusalem
  • Order of the hospital of St. John of Jerusalem
  • Ordine di Malta
  • Ordo Militiae Sancti Johannis Baptistae Hospitalis Hierosolimitani (latin)
  • Ordre de Malte
  • Ordre de Saint-Jean de Jérusalem
  • Ordre hospitalier et militaire de Malte
  • Ordre militaire et souverain de Saint-Jean de Jérusalem
  • Ordre souverain de Malte
  • Ordre souverain de Saint-Jean de Jérusalem
  • Ordre souverain et militaire de Malte
  • Ordre souverain militaire de Malte
  • Ordre souverain, militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem
  • Ordre souverain militaire hiérosolymitain de Malte
  • OSM
  • SMOM
  • Soberana ordem militar de Malta
  • Soberna orden militar y hospitalaria de San Juan de Jreusalén, de Rodas y de Malta (espagnol; castillan)
  • Sovereign military hospitalier order of St. John of Jerusalem, of Rhodes and of Malta (anglais)
  • Sovrano militare ordine di Malta
  • Sovrano militare ordine ospedalerio di San Giovanni di Gerusalemme, di Rodi e di Malta (italien)
  • Suwerenny Rycerski Zakon Szpitalników Świętego Jana, z Jerozolimy, z Rodos i z Malty (polonais)

Biographie Wikipedia

  • L’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, généralement connu, dès le XIIe siècle, sous le nom de Ordo Hospitalis Sancti Johannis Hierosolymitani, est un ordre religieux catholique hospitalier et militaire qui a existé de l'époque des Croisades jusqu'au début du XIXe siècle.Son origine remonterait à la fin du XIe siècle dans l'établissement des marchands amalfitains à Jérusalem et la création d'hôpitaux, d'abord à Jérusalem, puis en Terre sainte, d'où leur nom d'Hospitaliers. À la suite de donations, ils vont posséder des établissements, prieurés et commanderies dans toute l'Europe catholique. À l'instar des Templiers, il assume rapidement une fonction militaire pour défendre les pèlerins qu'il accueille sur les chemins de Jérusalem, puis pour combattre les Sarrasins aux côtés des Francs de Terre sainte.Après l'expulsion des Croisés de Terre sainte (1291), l'Ordre s'installe à Chypre avant de conquérir l'île de Rhodes (1310) et devenir une puissance maritime pour continuer à être le rempart de la chrétienté contre les Sarrasins. À la suite de la disparition de l'ordre du Temple (1314), les Hospitaliers reçoivent les biens des Templiers faisant d'eux l'ordre le plus puissant de la chrétienté.Expulsé de Rhodes (1523) par la conquête turque, l'Ordre s'installe à Malte (1530), dont il est considéré comme le souverain, par décision de Charles Quint. Avec sa flotte maritime de guerre, l'Ordre se transforme en une puissance politique qui prend de plus en plus d'importance en Méditerranée centrale jusqu'à la bataille de Lépante (1571) et les premiers traités des royaumes d'Europe avec les Ottomans. Après quoi il se consacre surtout à des opérations de guerre de course et transforme Malte en magasins d'échanges du commerce méditerranéen avec une quarantaine reconnue dans tous les ports de Méditerranée.En 1798, Bonaparte expulse le grand-maître et les chevaliers de l'archipel maltais au nom de la République française. L'Ordre qui s'était placé sous la protection de Paul Ier de Russie, une majorité de chevaliers s'exilent à Saint-Pétersbourg et élisent le tzar comme grand maître en 1798.Mais avec l'abdication du grand-maître Ferdinand de Hompesch en 1799 et la mort de Paul Ier en 1801, s'ouvre pour l'Ordre une période noire qui ira jusqu'à son éclatement en ordres concurrents.

Pages équivalentes