Papeete

Pays :Polynésie française
Langue :français
Note :
Capitale administrative (ou chef-lieu), de la Polynésie française

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Polynésie française. Commune de Papeete, Ile Tahiti. Arrêté municipal n° 9 réglementant la circulation et le stationnement sur le territoire de la commune de Papeete

    Description matérielle : In-8° (21 cm), 22 p. [D. L. Impr.]
    Édition : [Papeete,] : Impr. officielle , 1964

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331281117]
  • Polynésie française, île de Tahiti, Papeete

    Description matérielle : 1 carte en 2 coupures : en coul. ; 84 x 63 et 58 x 82 cm
    Description : Note : " Etabli à partir des levés photogrammétriques à 1 : 5 000 exécutés par SOFRATOP Société française de travaux topographiques et photogrammétriques. Mis à jour en atclier à l'aide d'une couverture photographique aérienne verticale de 1977 exécutée par le S.A.U. "
    Projection : proj. de Mercator transverse universelle, ellipsoïde internationale
    Échelle : 1:20000
    Édition : Paris : I.G.N. ; Papeete : S.A.U. , 1979
    Auteur du texte : Institut géographique national. France

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40645427p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dict. communes, 1991

Biographie Wikipedia

  • Papeete (prononciation : /papeʔete/*) est une commune de la Polynésie française dans l'île de Tahiti, dont elle est la capitale administrative (ou chef-lieu). En tant que capitale de la collectivité d'outre-mer de Polynésie française, elle regroupe ses principales institutions telles que : le Haut-commissariat, le Gouvernement de la Polynésie française avec son Président, l'Assemblée de la Polynésie française, ainsi que le Conseil économique, social et culturel.S'y trouvent également les grandes infrastructures de la Polynésie française telles que le Port autonome de Papeʻete, les dépôts de carburant, le centre hospitalier territorial, les cliniques privées et l'essentiel des infrastructures industrielles et économiques, ainsi que les institutions bancaires et financières (Trésorerie générale, Banque de Polynésie, Banque de Tahiti, Socredo, etc.).

Pages équivalentes