Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805-1859)

Illustration de la page Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805-1859) provenant de Wikipedia
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Düren, Allemagne, 13-02-1805
Mort :Göttingen, Allemagne, 05-05-1859
Note :
Mathématicien
Autre forme du nom :Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805-1859)
ISNI :ISNI 0000 0001 0860 7198

Ses activités

Auteur du texte17 documents3 documents numérisés

  • G. Lejeune Dirichlet's Werke

    Description matérielle : 2 vol. (X-644, 420 p.)
    Édition : Berlin : G. Reimer , 1889-1897
    Éditeur scientifique : Immanuel Lazarus Fuchs (1833-1902), Leopold Kronecker (1823-1891)

    2 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307824809]
  • Mémoire sur l'impossibilité de quelques équations indéterminées du cinquième degré, lu à l'Académie royale des sciences (Institut de France)... le 11 juillet 1825, par G. Lejeune Dirichlet...

    Description matérielle : In-4° , 20 p.
    Édition : (Paris,) : impr. de Huzard-Courcier , (s. d.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30782483b]
  • Vorlesungen über Zahlentheorie

    Description matérielle : 1 vol. (XIII-414 p.)
    Édition : Braunschweig : F. Vieweg , 1863
    Éditeur scientifique : Richard Dedekind (1831-1916)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307824882]
  • Contenu dans : Ueber die Anziehung homogener Ellipsoide

    Abhandlungen (1839). - [2]

    Description matérielle : 118 p.
    Édition : Leipzig : W. Engelmann , 1890

    [catalogue]
  • Briefwechsel zwischen Alexander von Humboldt und Peter Gustav Lejeune Dirichlet

    Description matérielle : 174 p.-[4] f. d'ill.
    Description : Note : Lettres de Humboldt et de Lejeune Dirichlet, 1825-1855, suivies d'une traduction française. - Bibliogr. p. 129-138. Index
    Édition : Berlin, [DDR] : Akademie Verl. , 1982
    Auteur du texte : Alexander von Humboldt (1769-1859)
    Éditeur scientifique : Kurt-Reinhnold Biermann (1919-2002)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36611841g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805-1859)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Briefwechsel zwischen Alexander von Humboldt und Peter Gustav Lejeune Dirichlet / hrsg. von Kurt-R. Biermann, 1982
  • Ouvrages de reference : NDB
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805-1859)

Biographie Wikipedia

  • Johann Peter Gustav Lejeune Dirichlet (13 février 1805, Düren - 5 mai 1859, Göttingen) est un mathématicien allemand originaire de Düren en Allemagne où son père, Johann Arnold Lejeune Dirichlet, était maître des postes et commerçant. Son grand-père paternel avait émigré à Düren au départ de Richellette, un village au voisinage de Liège en Belgique, d'où son patronyme "Lejeune Dirichlet" ("le jeune de Richellette").Il fut envoyé en France pour suivre ses études supérieures. Il fut en contact avec les plus grands mathématiciens français de l'époque, dont Legendre, Laplace ou Fourier. Il retourne ensuite en 1825 en Allemagne où il travaille avec Gauss, dont il reprendra la chaire à l'Université de Göttingen, et Jacobi. Il eut entre autres comme élève Riemann. Il a été nommé membre d'un nombre remarquable d'Académies des Sciences (entre autres prusse, russe, française, suédoise, belge et britannique).Les travaux de Dirichlet ont surtout porté sur les séries de Fourier et l'arithmétique, où on lui doit l'essentiel de la démonstration du dernier théorème de Fermat pour le cas où l'exposant est égal à 5. On lui doit également des travaux sur les intégrales et la recherche de fonctions discontinues. Un célèbre problème d'analyse porte son nom : le problème de Dirichlet. Dirichlet a également travaillé sur le théorème de Fermat-Wiles, en le démontrant pour le cas où n est égal à 14, et en contribuant à la démonstration de Legendre pour le cas où n est égal à 5. On lui doit le noyau de Dirichlet qui sert à étudier la convergence des séries de Fourier.Il s'est également rendu célèbre pour avoir donné une démonstration du théorème de la progression arithmétique, au moyen des caractères de Dirichlet et des fonctions L de Dirichlet. Il fut l'un des pionniers de l'utilisation des outils de l'analyse complexe pour attaquer des problèmes arithmétiques, ouvrant la voie à la théorie analytique des nombres.On lui doit aussi le principe des tiroirs, qui s'énonce ainsi : si on range n+1 chaussettes dans n tiroirs, il y a un tiroir où il y a au moins deux chaussettes. Malgré sa simplicité, ce résultat permet de prouver des résultats non triviaux.En 1832, il avait épousé Rebecka Mendelssohn (1811-1858), sœur cadette de Félix et Fanny.

Pages équivalentes