Frauenlob (1250?-1318)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand, moyen haut (ca. 1050-1500)
Sexe :masculin
Naissance :Meissen (Allemagne), 1250
Mort :Mayence (Allemagne), 29-11-1318
Note :
Poète et compositeur
Autres formes du nom :Heinrich von Meissen (1250-1318)
Heinrich Frauenlob (1250-1318)
ISNI :ISNI 0000 0001 0928 6525

Ses activités

Compositeur43 documents

Auteur du texte37 documents

  • Leichs, Sangsprüche, Lieder

    Description matérielle : 2 vol.
    Édition : Göttingen : Vandenhoeck und Ruprecht , 1981
    Éditeur scientifique : Karl Heinrich Ludwig Bertau, Karl Stackmann (1922-2013)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34891960r]
  • Contenu dans : Die Sangesweisen der Colmarer Handschrift und die Liederhandschrift Donaueschingen. Herausgegeben von Paul Runge

    Anckelwyse. - [37]

    Description matérielle : In-fol., XX-200 p., pl., fac-sim., musique
    Description : Note : Les chansons de Minnesänger sont à 1 v. en notation carrée. - Avec : "Verzeichnis der Weisen der Donaueschinger Handschrift"
    Édition : Leipzig : Breitkopf und Härtel , 1896

    [catalogue]
  • Contenu dans : Die Sangesweisen der Colmarer Handschrift und die Liederhandschrift Donaueschingen. Herausgegeben von Paul Runge

    Eyn ey gelich. - [21]

    Description matérielle : In-fol., XX-200 p., pl., fac-sim., musique
    Description : Note : Les chansons de Minnesänger sont à 1 v. en notation carrée. - Avec : "Verzeichnis der Weisen der Donaueschinger Handschrift"
    Édition : Leipzig : Breitkopf und Härtel , 1896

    [catalogue]
  • Frauenlobs Marienleich

    Description matérielle : 1 vol. (IX-133 p.)
    Description : Note : Texte en moyen haut allemand
    Édition : Strassburg : K. J. Trübner , 1913

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310980698]
  • Contenu dans : Die Sangesweisen der Colmarer Handschrift und die Liederhandschrift Donaueschingen. Herausgegeben von Paul Runge

    Gruntwys. - [32]

    Description matérielle : In-fol., XX-200 p., pl., fac-sim., musique
    Description : Note : Les chansons de Minnesänger sont à 1 v. en notation carrée. - Avec : "Verzeichnis der Weisen der Donaueschinger Handschrift"
    Édition : Leipzig : Breitkopf und Härtel , 1896

    [catalogue]

Compositeur présumé1 document

  • Contenu dans : Die Jenaer Liederhandschrift mit Unterstützung der Königlich Sächsischen Gesellschaft der Wissenschaften, herausgegeben von... Georg Holz,..., Franz Saran..., und... Eduard Bernoulli. I. [-II] Band

    Maria, kuningynne. - [90]

    Description matérielle : 2 vol. in-4° (VIII-241, 200 p.), musique
    Description : Note : Le dépouillement des chansons à 1 v. est fait d'après les transcr. en notation moderne du t. 2
    Édition : Leipzig : C. L. Hirschfeld , 1901

    [catalogue]

Auteur ou responsable intellectuel3 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Frauenlob (1250?-1318)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Frauenlobs Marienleich / von Ludwig Pfannmüller, 1913
  • Ouvrages de reference : Deutsche Biographie : Frauenlob (Heinrich von Meißen) (2010-09-24)
    Deutsche biographische Enzyklopädie : Frauenlob, auch Meister Heinrich Frauenlob
    Grove music online : Frauenlob [Heinrich von Meissen] [né vers 1260]
    Guide de la musique du Moyen-âge, 1999 : Frauenlob, Heinrich von Meissen
    Literatur Lexikon. Autoren und Werke deutscher Sprache. Bd 3, 1989 : Frauenlob
    Honegger : Heinrich von Meissen
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Heinrich von Meissen (1250-1318)
  • Heinrich Frauenlob (1250-1318)

Biographie Wikipedia

  • Heinrich von Meißen, appelé Frauenlob est un poète allemand du Moyen Âge né à Meißen entre 1250 et 1260 et mort à Mayence le 29 novembre 1318. Il est un Meistersinger influent en langue populaire allemande. Le nom Frauenlob ou Frouwenlop signifie « louange à la dame » ou « prière à la dame », etla « frouwe » qui est honorée est certainement Marie. Il peut avoir son origine dans le célèbre poème Marienleich dont il est l'auteur.

Pages équivalentes