John Arbuthnot (1667-1735)

Illustration de la page John Arbuthnot (1667-1735) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Inverbervie, GB, 04-1667
Mort :Londres, 27-02-1735
Note :
Écrivain. - Médecin. - Mathématicien. - Compositeur
Autre forme du nom :Carolus Arbuthnotius (1667-1735)
ISNI :ISNI 0000 0001 0857 3960

Ses activités

Auteur du texte21 documents4 documents numérisés

  • Essai des effets de l'air sur le corps-humain

    Description matérielle : XXIV-320 p.
    Édition : Paris : J. Barois fils , 1742
    Traducteur : Pierre Boyer de Prébandier

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30025071h]
  • Essai sur la nature et le choix des alimens, suivant les differentes constitutions ou on explique les différens effets, les avantages, & les desavantages de la nourriture animale, & végétale

    Description matérielle : XXIV-330-[6] p.
    Description : Note : 1re partie
    Édition : , 1741
    Traducteur : Pierre Boyer de Prébandier
    Imprimeur-libraire : Guillaume Cavelier (16..-1751), Veuve de Pierre Mergé (1679-1753)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30025069z]
  • Histoire de Martinus Scriblérus, de ses ouvrages & de ses découvertes

    Description matérielle : XXII-324 p.
    Description : Note : Trad. de : "Memoirs of the extraordinary life, works and discoveries of Martinus Scriblerus". - Écrit en collaboration par les membres du Scriblerus Club : Alexander Pope, John Arbuthnot et al. Trad. par P.-H. Larcher, d'après Barbier. - Fausse adresse : publié en France d'après la permission tacite accordée probablement en 1752 (BnF, ms. fr. 21994, n° 161), les matériel et usages typogr. ainsi que le papier (Limousin). - Vignette au titre, bandeaux, culs-de-lampe (dont un signé V. L. S. = Vincent Le Sueur) et lettrines gr. sur bois, bandeau typogr.. - Contient aussi : "Discours où l'on prouve que l'abolition du christianisme en Angleterre pourrait dans les conjonctures présentes causer quelques inconvénients, et ne point produire les bons effets qu'on en attend" par Jonathan Swift, trad. de : "An argument against abolishing christianity" ; "Exemple des rapports de Scriblerus. Stradling contre Stiles" dû à Alexander Pope, trad. de : "Stradling versus Stiles" ; "Virgilius restauratus, seu Martini Scribleri, summi critici, castigationum in Aeneidem specimen" dû à John Arbuthnot, en latin
    Sources : CG, CXL, 958. - Barbier. - Genre romanesque, 1751-1800,
    Édition : , 1755
    Auteur du texte : Alexander Pope (1688-1744), Martin Scriblerus
    Traducteur : Pierre-Henri Larcher (1726-1812)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31136165m]
  • Contenu dans : Histoire de Martinus Scriblérus, de ses ouvrages & de ses découvertes

    Virgilius restauratus, seu Martini Scribleri, summi critici, castigationum in Aeneidem specimen. - [3]

    Description matérielle : XXII-324 p.
    Description : Note : Trad. de : "Memoirs of the extraordinary life, works and discoveries of Martinus Scriblerus". - Écrit en collaboration par les membres du Scriblerus Club : Alexander Pope, John Arbuthnot et al. Trad. par P.-H. Larcher, d'après Barbier. - Fausse adresse : publié en France d'après la permission tacite accordée probablement en 1752 (BnF, ms. fr. 21994, n° 161), les matériel et usages typogr. ainsi que le papier (Limousin). - Vignette au titre, bandeaux, culs-de-lampe (dont un signé V. L. S. = Vincent Le Sueur) et lettrines gr. sur bois, bandeau typogr.. - Contient aussi : "Discours où l'on prouve que l'abolition du christianisme en Angleterre pourrait dans les conjonctures présentes causer quelques inconvénients, et ne point produire les bons effets qu'on en attend" par Jonathan Swift, trad. de : "An argument against abolishing christianity" ; "Exemple des rapports de Scriblerus. Stradling contre Stiles" dû à Alexander Pope, trad. de : "Stradling versus Stiles" ; "Virgilius restauratus, seu Martini Scribleri, summi critici, castigationum in Aeneidem specimen" dû à John Arbuthnot, en latin
    Sources : CG, CXL, 958. - Barbier. - Genre romanesque, 1751-1800,
    Édition : , 1755
    Auteur du texte : Martin Scriblerus

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Caroli ("sic") Arbuthnotii tabulae antiquorum nummorum, mensurarum et ponderum, pretiique rerum venalium, variis dissertationibus explicatae... ex anglica in linguam latinam conversae opera Dan. Königii,...

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Trajecti ad Rhenum : apud H. Besseling , 1756

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300250767]

Auteur présumé du texte1 document

  • L'art du mensonge politique ; suivi de ["Essai sur l'art du mensonge", extrait du] n° XIV de "The Examiner"

    1733

    Nouvelle éd. augmentée
    Description matérielle : 1 vol. (89 p.-[1] f. de pl.)
    Description : Note : "L'art du mensonge" est attribué à John Arbuthnot par Jean-Jacques Courtine. - Trad. de l'anglais
    Édition : Grenoble : J. Millon , cop. 2007
    Auteur prétendu du texte : Jonathan Swift (1667-1745)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb410061590]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Utilise

  • Club littéraire anglais crée en 1714. - Pseudonyme collectif de Jonathan Swift, Alexander Pope, John Gay, John Arbuthnot

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'histoire de John Bull / John Arbuthnot ; introd., trad. et notes par C. Bruneteau, 1976
  • BN Cat. gén. suppl.
  • BLNA, 1996-12 : Arbuthnot, John, 1667-1735
    Oxford English lit.
    Laffont-Bompiani, Auteurs
  • BN Cat. gén. suppl.

Autre forme du nom

  • Carolus Arbuthnotius (1667-1735)

Biographie Wikipedia

  • John Arbuthnot (baptisé le 29 avril 1667, mort le 27 février 1735) est un médecin, mathématicien et écrivain écossais. Il est surtout connu pour ses apports en mathématiques, son appartenance au Scriblerus Club (il y inspira sans doute le livre III des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, et de nombreux ouvrages d'Alexander Pope), et pour avoir inventé le personnage de John Bull.

Pages équivalentes