Basile Valentin

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand, moyen haut (ca. 1050-1500)
Sexe :masculin
Note :
Personnage légendaire, moine, dit-on, dans un monastère bénédictin d'Erfurt, au XIVe ou au XVe siècle. - Plusieurs ouvrages alchimiques - allemands ou latins - ont été publiés sous le nom de Basile Valentin
Auteur supposé des «Zwölff Schlüssel», éd. pour la 1re fois en 1599 par Johann Thölde, trésorier municipal à Frankenhausen, en Thuringe, qui peut en être le véritable auteur ; cet ouvrage est également attribué à Joachim Tancke (1557-1609), professeur d'anatomie à Leipzig
Autres formes du nom :Basilius Valentinus (latin)
Basil Valentine (anglais)
Basil Valentine (anglais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1815 8218

Ses activités

Auteur du texte40 documents5 documents numérisés

  • De microcosmo deque magno mundi mysterio et medicina hominis liber germinus magni Basilii Valentini,... ab Angelo Medico latinitate donatus, cum interpretis aphorismis Basilianis et praefatione philosophica...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. (72, 10 p.)
    Description : Note : La 2e partie a pour titre: "Aphorismi Basiliani sive Canones hermetici de spiritu, anima et corpore majoris et minoris mundi, conscripti ab Hermophilo Philochemico 1608"
    Édition : Marpugi : typis G. Kezelii , 1608-1609

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37290237f]
  • Les douze clefs de philosophie de frère Basile Valentin,... traictant de la vraye médecine métalique ; Plus l'Azoth ou le moyen de faire l'or caché des philosophes

    Description matérielle : 2 parties en un vol.
    Description : Note : La traduction est aussi attribuée à Jean Gobille
    Édition : Paris : P. Moët , 1659-1660
    Traducteur : Jean Gobille (1645?-17..?), David Lagneau (1564?-165.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33985212r]
  • Les douze clefs de philosophie de frère Basile Valentin,... traictant de la vraye médecine métalique

    Description matérielle : 2 tomes en 1 vol. (167 [i.e. 176] ; 194 p.)
    Description : Note : Extrait du privilège royal octroyé à J. Périer pour six ans en juin 1624. - La seconde partie a sa propre page de titre
    Sources : Arbour, France, 1585-1643, n° 11630
    Édition : , 1624
    Imprimeur-libraire : Jérémie Périer (libraire, 15..-16..)

    2 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30064013x]
  • Haliographia de praeparatione, usu ac virtutibus omnium salium, mineralium, animalium et vegetalium

    Description matérielle : 102 p.
    Édition : Bononiae : apud A. Salmincium , 1644

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300640179]
  • Lapis vegetabilis, oder Die höchste Artzney auss dem Wein auch andern Erden-Gewächsen. Sambt dem zehenden Buch der Archidoxen Philippi Theophrasti Paracelsi

    Description matérielle : [3]-92 p.
    Description technique : Sign. [ ]2 A-E8 F6
    Description : Sign. [ ]2 A-E8 F6
    Édition : Strassburg , in verlegung Georg Andreas Dolhopff, im Jahr M. DC. LXXXI , 1681
    Auteur du texte : Joseph Du Chesne (Sieur de la Violette, 1544-1609), Paracelse (1493-1541)
    Imprimeur : Georges-André Dolhopff (1627?-1711)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44587477x]

Auteur présumé du texte3 documents

  • Mis sous le nom de Basile Valentin mais souvent attribué à Johann Thölde

    Traité alchimique de la fin du XVIe s., édité pour la 1re fois à Iena en 1626, en 2 parties. La 3e éd., Strasbourg, 1651, comporte 5 parties et présente d'importantes différences avec la 1re. - Traité sans doute composé de 5 parties d'origines diverses : la 1re reprend le "Büchlein von dem Bergwerck" paru en 1600 sous le nom de Nicolas Solea, la 4e partie (recettes alchimiques de la transformation des métaux) reprend, dans un ordre différent, de nombreux passages de l'"Haliographia" publiée d'abord par Johann Thölde puis traduite en latin sous le nom de Basile Valentin

    Traduction française du XVIIe s. à partir de l'éd. de 1651. - Ms : BN Paris (Fr. 19975, XVIIe s., les 4 premiers livres) ; Bibl. centrale du Muséum national d'histoire naturelle, Paris (2122, XVIIe s., complet). - Bibl. Mazarine, Paris (3682, XVIIe s., 1er livre ; 3683, XVIIe s., 2e livre) ; Bibl. de l'Arsenal, Paris (3015, XVIIIe s., 2e livre)

    Letztes Testament avec Basile Valentin comme auteur présumé du texte

  • Traité d'alchimie consacré à l'histoire de l'antimoine, créé pour purifier les hommes

    Triumph-Wagen Antimonii avec Basile Valentin comme auteur présumé du texte

  • Contenu dans : Le grand traité d'alchimie ou La nature dévoilée

    Opérations hermétiques pratiquées. - [1]

    Description matérielle : IV-396 p.
    Description : Note : En appendice : "Opérations hermétiques pratiquées", trad. française de la 4e partie de "Letztes Testament" transmis sous le nom de Basile Valentin. - Glossaire
    Édition : Paris : J. de Bonnot , 1999

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Char triomphal de l'antimoine / Basile Valentin ; préface de Joachim Tancky ; traduit par François Sauvin : introduction et notices bibliographiques de Sylvain Matton, 1977
    Le char triomphal de l'antimoine / de frère Basile Valentin, DL 2008
  • Ouvrages de reference : Deutsche Nationalbibliothek via VIAF : Basilius‏ Valentinus‏ ‎fl.1394-1450‏
    GDEL : BASILE VALENTIN
    Brockhaus, 17. Aufl.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : BASILIUS VALENTINUS

Autres formes du nom

  • Basilius Valentinus (latin)
  • Basil Valentine (anglais)
  • Basil Valentine (anglais)
  • Basile Valentin (français)
  • Basilius Valentinus (latin)

Biographie Wikipedia

  • Sous le nom de Basile Valentin (en latin Basilius Valentinus), présenté comme un moine bénédictin du XVe siècle, parurent au début du XVIIe siècle un certain nombre de traités alchimiques qui connurent un grand succès. Il s'avère qu'il s'agit de textes écrits à l'époque de leur publication, probablement par leur éditeur, Johann Thölde (c. 1565-1624)

Pages équivalentes