BnF
BnF

Nicolas Bergier (1718-1790)

Image from Gallica about Nicolas Bergier (1718-1790)
Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
31-12-1718
Death :
09-04-1790
Note :
Prêtre catholique. - Chanoine de Notre-Dame de Paris (à partir de 1769). - Membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles lettres
Field :
Variant of the name :
Nicolas-Sylvestre Bergier
ISNI :

Occupations

Auteur du texte95 documents13 digitized documents

Loading information

Auteur présumé du texte1 document

  • Les Grands hommes vengés ou Examen des jugemens portés par M. de V...

    Material description : 2 vol.
    Note : Note : Contre Voltaire
    Edition : 1769 Paris Humblot

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38736198k]
Loading information

Autre1 document

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Nicolas Bergier (1718-1790)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Correspondance avec l'abbé Trouillet : 1770-1790 / Bergier ; présentée par Ambroise Jobert, 1987
  • L'abbé Nicolas-Sylvestre Bergier, 1718-1790 / Sylviane Albertan-Coppola, 2010
  • GDEL : BERGIER (Nicolas)
    DBF : BERGIER (Nicolas-Sylvestre)
  • BN Cat. gén. : BERGIER (Abbé Nicolas-Sylvestre)
  • BN Cat. gén. suppl. : BERGIER (Le P. Nicolas-Sylvestre) + BERGIER (Abbé N. - S.) + BERGIER (Abbé Nicolas-Sylvestre)

Variant of the name

  • Nicolas-Sylvestre Bergier

Wikipedia Biography

  • Nicolas-Sylvestre Bergier, né le 31 décembre 1718 à Darney et mort le 9 avril 1790 à Paris, est un théologien et antiquaire français. Issu d'une famille originaire de Flangebouche, il est ordonné prêtre en mars 1743, puis devient docteur en théologie le 5 octobre 1744 à Besançon. Il poursuit ensuite ses études à Paris. En 1749, il est nommé curé de la paroisse de Flangebouche, puis en 1765 principal du collège de Besançon, et ensuite avant de devenir chanoine de Notre-Dame de Paris en 1769. À partir de 1771, il est en outre confesseur de Madame Adélaïde, fille de Louis XV. Il se distingua d’abord à deux reprises comme lauréat de l’Académie de Besançon, l’un pour une pièce d’éloquence, l’autre pour une dissertation historique. Instruit dans les langues anciennes et modernes, il tourna toutes ses idées vers la critique sacrée, la mythologie et l’histoire, et se voua à la défense du christianisme attaqué par les philosophes. Il écrivit de nombreux ouvrages contre les philosophes des Lumières, entre autres. Agrégé à l’académie de Besançon, il était aussi membre associé de l’Académie des inscriptions. Son frère, Claude-François, aussi né à Darney, où il est mort en 1784, est auteur de plusieurs ouvrages de circonstance et d’un Essai sur l’histoire de la société civile, traduit de l’anglais de Ferguson.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014