Frank Capra (1897-1991)

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :18-05-1897
Mort :03-09-1991
Note :
Cinéaste d'origine italienne
Metteur en scène et producteur américain d'origine italienne
ISNI :ISNI 0000 0001 2276 7999

Ses activités

Scénariste9 documents

Auteur du texte8 documents

Concepteur1 document

  • Pourquoi nous combattons

    Description matérielle : 7 cass. vidéo (6 h) : n et bl, SECAM ; 1/2 pouce VHS
    Description : Note : Série de films américains produits pendant la seconde guerre mondiale par le ministère de la Guerre des Etats-Unis
    volume 1 à 6 : version française; volume 7 : version originale sous-titrée en français
    Édition : Paris : Proserpine [éd.] ; Paris : Proserpine [distrib.] , 1992 (DL)
    Éditeur commercial : Proserpine
    Distributeur : Proserpine
    Compositeur : Dimitri Tiomkin (1894-1979)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38279461r]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Frank Capra (1897-1991)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Hollywood story / F. Capra, 1985
  • Libération, 1991-09-04
    Monde, 1991-09-05
  • LCNA 1977-1986 (forme retenue)
  • Intern. WW, 1986-1987 (Capra, Frank R.)
    Monde, 1991-09-05

Biographie Wikipedia

  • Francesco Rosario Capra, dit Frank Russell Capra, est un réalisateur, scénariste et producteur américain d'origine italienne, né le 18 mai 1897 à Bisacquino (Sicile, Italie) et mort le 3 septembre 1991 à La Quinta (Californie, États-Unis).Fils d'immigrés italiens, Frank Capra débuta dans le cinéma par hasard, et apprit son métier auprès de Mack Sennett comme scénariste et gagman, avant d'entamer une carrière de réalisateur. Il participa, grâce à son association avec le producteur Harry Cohn, à l'essor de la Columbia et devint l'un des metteurs en scènes les plus importants du cinéma américain des années 1930, remportant trois fois l'Oscar du meilleur réalisateur. Il signa plusieurs grands succès, aujourd'hui des classiques : New York-Miami, L'Extravagant Mr. Deeds, Horizons perdus, Vous ne l'emporterez pas avec vous, Monsieur Smith au Sénat, L'Homme de la rue, Arsenic et vieilles dentelles et La vie est belle, ainsi que plusieurs films de propagande réalisés pendant la Seconde Guerre mondiale, dont la série Pourquoi nous combattons. Sa carrière déclinant, il prit sa retraite au début des années 1960 et publia son autobiographie, The Name Above the Title : An Autobiography, en 1971.Salarié de studio, il fut néanmoins l'un des quelques metteurs en scène de Hollywood à bénéficier d'une totale liberté artistique pour la plupart de ses films. Fort de leur succès public et critique, il fut l'un des premiers à pouvoir imposer l'idée du réalisateur comme auteur du film, ouvrant ainsi la voie à la politique des auteurs. Fait rare, son nom était connu du public et figurait au-dessus du titre sur les affiches promotionnelles de ses films, avant celui des vedettes. Il tenta plusieurs fois, avec Liberty Films notamment, de fonder sa propre société de production indépendante, sans succès.

Pages équivalentes