Claude Cherrier (16..-1738)

Illustration de la page Claude Cherrier (16..-1738) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :16..
Mort :1738
Note :
Abbé. - Censeur des théâtres à Paris (de 1726 à 1733 ou 1734). - Littérateur et bon vivant
Autres formes du nom :Claude Chérier (16..-1738)
Chimérographe
ISNI :ISNI 0000 0001 2247 6577

Ses activités

Auteur du texte9 documents2 documents numérisés

  • Chanson sur la naissance de monseigneur le Dauphin

    Description matérielle : [2] p.
    Description : Note : Par l'abbé Claude Cherrier d'après Barbier, qui s'appuie sur l'annotation ms. au titre de l'ex. BnF [Ye-2314. - Permis d'impr. du 6 septembre 1729. - Filet typogr.. - Pour la naissance de Louis, dauphin de France, né le 4 septembre 1729
    Édition : , 1729
    Imprimeur-libraire : Charles Osmont (169.-1763)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30234056x]
  • L'homme inconnu, ou Les equivoques de la langue

    Description matérielle : 30 p.
    Description : Note : Par l'abbé Claude Cherrier, d'après Barbier qui cite une éd. de 1722 ; épître dédicatoire signée : Chimerographe de l'Académie des Jeux olympiques, pseud. de l'auteur. - Réimpr. en 1725 à la suite de "Polissoniana" du même auteur
    Édition : Paris : J. Quillau , 1713

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30234058m]
  • L'homme inconnu, ou Les équivoques de la langue

    Description matérielle : 24 p.
    Description : Note : Par l'abbé Claude Cherrier, d'après Barbier qui cite une éd. de 1722 ; épître dédicatoire signée : Chimerographe de l'Académie des Jeux olympiques, pseud. de l'auteur. - Réimpr. en 1725 à la suite de "Polissoniana" du même auteur
    Édition : Lyon : A. Molin , 1714

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb334227605]
  • L'homme inconnu, ou Les equivoques de la langue

    Description matérielle : VIII-9-[1 bl.] p., sign. a⁽8, B⁽1 ; 16°
    Description : Note : Par l'abbé Claude Cherrier, d'après Barbier et Quérard. - Fait partie d'un recueil dont la p. de titre porte : "Bibliothèque d'un homme qui veut rire", A Taiti : de l'impr. des frères Matapo, 1776. - Acq. 3648-69
    Édition : A Cosmopolis : chez les marchands de nouveautés, à l'enseigne des sieurs , 1776

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33422761h]
  • L'homme inconnu, ou Les equivoques de la langue

    Description matérielle : 8 p.
    Description : Note : Titre de départ. - Par l'abbé Claude Cherrier, d'après Barbier qui cite une éd. de 1722 ; épître dédicatoire signée : Chimerographe de l'Académie des Jeux olympiques, pseud. de l'auteur. - Réimpr. en 1725 à la suite de "Polissoniana" du même auteur
    Édition : , 17..

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb334227636]

Autre1 document

  • L'homme inconnu ou les équivoques de la langue [par l'abbé Claude Cherrier]

    Description matérielle : In 12
    Édition : Dijon , 1713

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39335931q]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'homme inconnu ou Les équivoques de la langue / par Chimérographe, 1713
    Polissonniania / par l'abbé C. Cherrier, 1722
  • IBN
    DBF
    Hoefer
    Quérard, France littéraire

Autres formes du nom

  • Claude Chérier (16..-1738)
  • Chimérographe

Biographie Wikipedia

  • L'abbé Claude Cherrier, né vers 1655 et mort en 1738, est un écrivain, poète et littérateur français, censeur des théâtres de Paris de 1726 à 1734. Il est connu pour avoir écrit Polissoniana ou Recueil de turlupinades, ouvrage de rébus, calembours et mots d'esprit, publié en 1722 à Amsterdam mais qu'il n'avait pas signé. On lui attribue aussi L'Homme inconnu ou les Équivoques de la langue, dédié à Bacha Bilboquet.Son poème le plus connu, Description chimérique d'un être de raison, fabriqué de pièces rapportées, habillé d'une étoffe à double sens, lequel fut construit par une assemblée d'équivoques, assistés du génie burlesque date de 1713.

Pages équivalentes