Auguste Comte (1798-1857)

Illustration de la page Auguste Comte (1798-1857) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :19-01-1798
Mort :05-09-1857
Note :
Philosophe et historien des sciences. - Fondateur du positivisme
Domaines :Philosophie
ISNI :ISNI 0000 0001 2145 0922

Ses activités

Auteur du texte264 documents30 documents numérisés

  • Appel aux conservateurs

    Description matérielle : XXI-136 p.
    Édition : Paris : l'auteur , 1855

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30262777z]
  • Appendice général du système de politique positive

    contenant tous les opuscules primitifs de l'auteur sur la philosophie sociale

    Description matérielle : 1 vol. (229 p.)
    Édition : Paris : Thunot , 1854

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37275968f]
  • Auguste Comte conservateur

    extraits de son oeuvre finale (1851-1857)

    Description matérielle : 1 vol. (VIII-335 p.)
    Description : Note : Avant-titre : "Auguste Comte méconnu"
    Édition : Paris : H. Le Soudier , 1898

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30262779n]
  • Catéchisme positiviste, ou Sommaire Exposition de la religion universelle en treize entretiens systématiques entre une femme et un prêtre de l'humanité, par Auguste Comte. Édition apostolique (publiée par J. Lagarrigue, avec des notes de M. Lemos)

    Description matérielle : In-18, XIV-420 p., tableaux
    Description : Note : République occidentale. Ordre et progrès. Vivre pour autrui
    Édition : Paris : Apostolat positiviste , 1891

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302627905]

Préfacier1 document1 document numérisé

  • Rapport à la Société positiviste, par la commission chargée d'examiner la nature et le plan du nouveau gouvernement révolutionnaire de la République française

    Description matérielle : 33 p.
    Description : Note : République occidentale. Ordre et progrès. - L'introduction est signée : Auguste Comte, fondateur et président de la Société positiviste
    Édition : Paris : L. Mathias , 1848
    Auteur du texte : Émile Littré (1801-1881)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30824783k]

Autre9 documents1 document numérisé

  • République occidentale. Ordre et progrès. Rapport à la Société positiviste par la commission chargée d'examiner la question du travail. (24 mai.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : L. Mathias , mars 1850. 2e éd.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363246640]
  • Calendrier positiviste par Auguste Comte, fondateur de la religion de l'humanité...

    Description matérielle : 22 p.
    Édition : Havre : impr. T. Leclerc , 1878

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33276994p]
  • Culte systématique de l'humanité. L'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but. Calendrier positiviste, ou système général de commémoration publique, destiné surtout à la transition finale de la grande république occidentale, composée des cinq populations avancées, française, italienne, germanique, britannique et espagnole, toujours solidaires depuis Charlemagne ; composé par Auguste Comte,... et publié au nom de la Société positiviste. (5 avril.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : L. Mathias , avril 1850, soixante-deuxième année de la grande révolution. 2e éd.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363269409]
  • Culte systématique de l'humanité. L'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but. Calendrier positiviste, ou système général de commémoration publique, destiné surtout à la transition finale de la grande république occidentale, composée des cinq populations avancées, française, italienne, germanique, britannique et espagnole, toujours solidaires depuis Charlemagne ; composé par Auguste Comte,... et publié au nom de la Société positiviste. (5 avril.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : L. Mathias , avril 1849, soixante-unième année de la grande révolution

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363269393]
  • Ordre et progrès. Association libre pour l'instruction positive du peuple, dans tout l'occident européen. (Signé : Auguste Comte. [25 février.])

    Description matérielle : In-4 °. Pièce
    Édition : (Paris,) : Impr. de F. Didot frères , (s. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363230016]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Auguste Comte (1798-1857)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Cours de philosophie positive / Auguste Comte ; présentation et commentaires, Patrick Dupouey, 1989
  • Ouvrages de reference : GDEL
    DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Auguste Comte (Isidore Marie Auguste François Xavier Comte), né le 19 janvier 1798 (30 nivôse An VI) à Montpellier (Hérault) et mort le 5 septembre 1857 à Paris, est un philosophe français.Il est le fondateur du positivisme, et est considéré comme un des précurseurs de la sociologie.Il est l'auteur de la célèbre loi des trois états, selon laquelle l'esprit humain passe successivement par « l'âge théologique », par « l'âge métaphysique », pour aboutir enfin à « l'âge positif » admettant que la seule vérité accessible l'est par les sciences.Son influence sur l'épistémologie française est considérable.Il fut le secrétaire particulier, puis le disciple du comte de Saint-Simon, lui-même fondateur du mouvement saint-simonien.Après sa rencontre en 1844 avec Clotilde de Vaux et la mort de celle-ci en 1846, Auguste Comte fonde la « religion de l'humanité », sorte de religion sans Dieu où la déesse de l’Humanité est constituée de « l’ensemble des êtres passés, futurs et présents qui concourent librement à perfectionner l’ordre universel ».

Pages équivalentes