Jacques Philippe Raymond Draparnaud (1772-1804)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Montpellier, 03-06-1772
Mort :Montpellier, 02-02-1804
Note :
Naturaliste. - Titulaire de la chaire d'histoire naturelle à l'École de médecine de Montpellier et directeur du Jardin botanique de la ville
ISNI :ISNI 0000 0001 1587 6206

Ses activités

Auteur du texte5 documents1 document numérisé

  • Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles de la France

    [Reprod.]
    Description matérielle : 12 microfiches
    Description : Note : Index
    Édition : Leiden : IDC , [19??]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372771990]
  • Dissertation sur l'utilité de l'histoire naturelle dans la médecine. (Cand. J. Draparnaud)

    Description matérielle : In-4 °
    Description : Note : Voyez tome 1, N°1, Montpellier
    Édition : Montpellier , an XI

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36875217h]
  • Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles de la France...

    Description matérielle : 2 microfiches acétate de 98 images, diazoïques
    Édition : Paris : Bibliothèque nationale , 1976
    Éditeur scientifique : Jean-Antoine Clos (1774-1844)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb345773311]
  • Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles de la France. Ouvrage posthume de Jacques-Philippe-Raymond Draparnaud,... [Publié par Jean-Ant. Clos.]

    Description matérielle : In-4° , VIII-164 p. et pl.
    Édition : Paris : Plassan , (s. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30353223v]
  • Notice minéralogique sur Montferrier, par J. Draparnaud

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Description : Note : Extrait du "Bulletin de la Société des sciences et belles-lettres de Montpellier". N°XIV
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303532246]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jacques Philippe Raymond Draparnaud (1772-1804)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles de la France / de Jacques-Philippe-Raymond Draparnaud ; [publié par J. - A. Clos], 1976 [reprod. de l'éd. de 1804]
  • Ouvrages de reference : DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Au reste, quoique j'aie décrit pour la France seule un bien plus grand nombre d'espèces que Muller et Schroeter n'ent ont fait connoître pour l'Europe entière, et trois fois autant que Geoffroy et Poiret n'en ont observé dans les environs de Paris, je suis convaincu qu'il reste encore en ce genre bien des découvertes à faire. J.P.R. Draparnaud (in Histoire naturelle des Mollusques, 1805)Jacques Philippe Raymond Draparnaud est un naturaliste, malacologiste et botaniste français, considéré comme le père de la malacologie continentale française. Il est né le 3 juin 1772 à Montpellier et mort le 12 pluviose an XII (1804) dans la même ville. Il était professeur de médecine en pathologie et nosologie à la Faculté de Médecine de Montpellier.Dès l'âge de 15 ans, il soutient une thèse latine en philosophie à la Société royale des Sciences qui lui valut tous les honneurs. Mais les vicissitudes liées à la Révolution le menèrent jusqu'en prison où il passa treize mois.En l'an VII (1799), il soutient sa thèse de médecine.En l'an IX (1801), il est nommé professeur à l'École centrale à Montpellier. Il publie alors plusieurs mémoires dont le Tableau des Mollusques terrestres et fluviatiles qui fait état de 132 espèces réparties en 18 genres. C'est le premier ouvrage d'importance, véritable prodrome de la malacologie terrestre et fluviatile.Il épouse, le 8 prairial an X (1802), Marie-Anne-Gabrielle Seneaux, fille du docteur Jean Seneaux, professeur à l'École de médecine et qui préfacera son ouvrage posthume.En l'an XII (1804), il quitte l'École centrale en acceptant, pour son malheur, le titre de professeur et conservateur à l'École de médecine, piège tendu par un ancien ami Jean-Antoine Chaptal (1756-1832), professeur de chimie à l'École de médecine et devenu son ennemi ; en effet, il perd toutes ses fonctions quelque temps plus tard en vertu d'un nouveau règlement. Accablé par la maladie, sa destitution, et encore plus la perte de son enfant le 10 nivôse, il meurt le mois suivant.Son frère est le poète dramatique Victor Draparnaud (1773-1833).

Pages équivalentes