Évariste Galois (1811-1832)

Illustration de la page Évariste Galois (1811-1832) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), 26-10-1811
Mort :31-05-1832
Note :
Mathématicien. - Fondateur de la théorie des groupes
Domaines :Mathématiques
Autre forme du nom :Évariste Gallois (1811-1832)
ISNI :ISNI 0000 0001 0898 3441

Ses activités

Auteur du texte12 documents2 documents numérisés

  • Manuscrits de Évariste Galois

    Description matérielle : 1 vol. (67 p.)
    Description : Note : Extrait du "Bulletin des sciences mathématiques", 2e série, t. XXX et XXXI, 1906-1907
    Édition : Paris : Gauthier-Villars , 1908
    Éditeur scientifique : Jules Tannery (1848-1910)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30478022r]
  • Oeuvres mathématiques

    publiées en 1846 dans le "Journal de Liouville"

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : P. 382-444-9 p.
    Édition : Sceaux : J. Gabay , 1989

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35001280b]
  • Écrits et mémoires mathématiques

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : XXXI-541 p.-[30] p. de pl.
    Description : Note : Bibliogr. des oeuvres d'E. Galois p. 475-477
    Édition : Paris : J. Gabay , 1997
    Éditeur scientifique : Robert Bourgne

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36165036t]
  • Evariste Galois

    le mathématicien maudit

    Description matérielle : 96 p.
    Description : Note : N° de : " Les génies de la science (revue) ", ISSN 1298-6879, 14, 2003 (Février-Mai). - Bibliographie p. 96
    Édition : Paris : Pour la science , 2003
    Éditeur scientifique : Norbert Verdier

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399369163]
  • Écrits et mémoires mathématiques

    Description matérielle : In-4° (28 cm), XXII-543 p., fig., pl. 80 F. [D. L. 765-63]
    Édition : Paris : Gauthier-Villars et Cie (impr. Gauthier-Villars et Cie) , 1962
    Éditeur scientifique : Robert Bourgne

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33019790w]

Dédicataire1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Évariste Galois (1811-1832)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Oeuvres mathématiques d'Évariste Galois / publ. sous les auspices de la Société mathématique de France, 1897
    Manuscrits de Évariste Gallois / publiés par Jules Tannery, 1908
  • Ouvrages de reference : Dictionnaire biographique des scientifiques / G. Salentiny, 2003
    Maîtres et élèves, célébrités et savants : l'École Normale Supérieure 1794-1994 / Archives Nationales, 1994-1995
    Biographie universelle : ou dictionnaire des hommes qui se sont fait un nom / par François-Xavier Feller, 1851
    Les Grandes figures de la science française / Luc Durtain, 1952
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Évariste Gallois (1811-1832)

Biographie Wikipedia

  • Évariste Galois, né le 25 octobre 1811 à Bourg-la-Reine, mort le 31 mai 1832 à Paris, est un mathématicien français, qui a donné son nom à une branche des mathématiques, la théorie de Galois.Mort à la suite d'un duel à l'âge de vingt ans, il laisse un manuscrit élaboré trois ans plus tôt, dans lequel il établit qu'une équation algébrique est résoluble par radicaux si et seulement si le groupe de permutations de ses racines a une certaine structure, qu'on appellera plus tard résoluble. Son Mémoire sur les conditions de résolubilité des équations par radicaux, publié par Joseph Liouville quatorze ans après sa mort, a été considéré par ses successeurs, en particulier Sophus Lie, comme le déclencheur du point de vue structural et méthodologique des mathématiques modernes.Républicain radical, il prit une part active aux événements qui suivirent les Trois Glorieuses.Les démêlés de Galois avec les autorités, tant scientifiques que politiques, les zones d'ombre entourant sa mort prématurée, contrastant avec l'importance désormais reconnue de ses travaux, ont contribué à en faire l'incarnation du génie romantique malheureux et d'une jeunesse prometteuse et mal aimée. Il a été célébré en octobre 2011 à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.

Pages équivalentes