Gabriel García Márquez (1927-2014)

Pays :Colombie
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Aracataca (Colombie), 06-03-1927
Mort :17-04-2014
Note :
Romancier. - Prix Nobel de littérature (1982). - Connu aussi sous le pseudonyme : Gabo
Domaines :Littératures
Autre forme du nom :Gabriel García Márquez (1927-2014)
ISNI :ISNI 0000 0001 2133 3785

Ses activités

Auteur du texte121 documents1 document numérisé

Auteur adapté16 documents

Scénariste7 documents

Préfacier6 documents

  • Oeuvres

    Description matérielle : 522 p.
    Description : Note : ALLCA XX = Archives de la littérature latino-américaine, des Caraïbes et africaine du XXe siècle. - Bibliogr., 7 p.
    Édition : Paris : Stock : Unesco ; [Nanterre] : ALLCA XX , 1997
    Auteur du texte : José Asunción Silva (1865-1896)
    Traducteur : Jacques Gilard (1943-2008), Claire Pailler

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35862406b]
  • Clave

    diccionario de uso del español actual

    8a edición (aumentada y actualizada) : marzo 2006
    Description matérielle : 1 vol. (XXVIII-2048 p.) - 1 disque optique numérique (CD-ROM) : 23 cm ; coul. ; 12 cm
    Édition : Madrid : Ed. SM ; Paris : Éd. Ophrys , [DL 2009]
    Directeur de publication : Concepción Maldonado

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41463439d]
  • La Guerra por la paz

    Description matérielle : 325 p.
    Édition : Bógota : Centro de estudios de la realidad colombiana , 1985
    Auteur du texte : Enrique Santos Calderón

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34948022j]
  • Memorias

    Description matérielle : 269 p.
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Bogotá : Banco de la República : El Ancora ed. , 1997
    Auteur du texte : Alberto Lleras Camargo (1906-1990)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399110269]
  • La muerte en la calle

    Description matérielle : 180 p.
    Édition : Santafé de Bogotá : Santillana , 1994
    Auteur du texte : José Félix Fuenmayor (1885-1966)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375681010]

Rédacteur1 document

  • Een Dagreis naar Macondo

    Description matérielle : 81 p.
    Description : Note : Texte en néerlandais traduit d'un texte en espagnol
    Édition : Amsterdam : Fragment Uitgeverij , 1992
    Illustrateur : Hannes Wallrafen
    Traducteur : Mariolein Sabarte Belacortu

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37747918m]

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

Autre1 document

  • Emission pour Téléscope, à partir de l'oeuvre de Garcia Marquez, avec Claude Goretta

    Cote : NAF 28643
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Alain Gheerbrant. Oeuvres. Projets d'émissions TV
    Autre : Claude Goretta

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc89792r/ca59843787023763]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gabriel García Márquez (1927-2014)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Cien años de soledad / Gabriel García Márquez, 1984
    Aquellos tiempos con Gabo / Plinio Apuleyo Mendoza, 2000
  • Ouvrages de reference : Libération, 2014-04-18
    Biblioteca nacional de Colombia (2011-11-30) (Site archivé par la BnF depuis le 20/10/2005)
    Int. WW 2008 [né le 6 mars 1928]
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Autre forme du nom

  • Gabriel García Márquez (1927-2014)

Biographie Wikipedia

  • Gabriel García Márquez, né le 6 mars 1927 à Aracataca (Colombie) et mort le 17 avril 2014 (à 87 ans) à Mexico, est un écrivain colombien.Romancier, nouvelliste, mais également journaliste et activiste politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Affectueusement surnommé « Gabo » en Amérique du Sud, il est l'un des auteurs les plus significatifs et populaires du XXe siècle. Son œuvre se démarque par un imaginaire fertile et constitue une chronique à la fois réaliste, épique et allégorique de l'Amérique latine dans laquelle se recoupent son histoire familiale, ses obsessions et ses souvenirs d'enfance. La presse le compare à François Rabelais pour sa prose truculente ainsi qu'à Miguel de Cervantes et Victor Hugo pour sa dimension monumentale.Étudiant, García Márquez poursuit en autodidacte ses études, après avoir quitté l'université de droit et avant de se lancer dans le journalisme. Très tôt, il ne montre aucune retenue dans sa critique sur la politique intérieure comme extérieure de la Colombie et sur la situation en Amérique du Sud. Par ailleurs, il ne fait pas mystère de ses sympathies pour la gauche radicale et les mouvements révolutionnaires auxquels il apporte parfois une aide financière. En 1958, il épouse Mercedes Barcha avec qui il a deux fils : Gonzalo et Rodrigo García, devenu réalisateur. Il voyage à travers l'Europe et s'établit ensuite à Mexico où il lance une édition mexicaine de son hebdomadaire colombien Cambio.En tant qu'écrivain, García Márquez commence sa carrière en publiant nombre d'œuvres littéraires, bien reçues par la critique, comme des nouvelles et des ouvrages non-fictionnels. Cependant ce sont les romans Cent ans de solitude (1967), Chronique d'une mort annoncée (1981) et L'Amour aux temps du choléra (1985) qui lui apportent la reconnaissance du public, des médias et de ses pairs. À la suite de la parution de Cent ans de solitude, considéré comme son chef-d'œuvre, l'auteur connaît un succès commercial planétaire. Son nom est fréquemment associé au « réalisme magique », courant artistique qui insère des éléments magiques et des motifs surnaturels dans des situations se rattachant à un cadre historique, culturel et géographique avéré. La plupart de ses livres fondent une quête du temps perdu et abordent différents thèmes tels que la solitude, le pouvoir, l'amour, le désir, la décadence, la violence et la mort. Le regard de l'auteur sur la civilisation et la nature humaine se veut tour à tour ironique, désabusé, méditatif et fataliste. L'action de plusieurs de ses œuvres se déroule dans le village fictif de « Macondo ».

Pages équivalentes