Francisco de Goya (1746-1828)

Illustration de la page Francisco de Goya (1746-1828) provenant de Wikipedia
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Fuendetodos, Aragon, Espagne, 30-03-1746
Mort :Bordeaux, 16-04-1828
Activité commerciale :Éditeur
Note :
Peintre et graveur
Domaines :Peinture
Arts graphiques
Autres formes du nom :Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828)
Francisco José de Goya y Lucientes (1746-1828)
Francisco José de Goya y Lucientes (1746-1828)
ISNI :ISNI 0000 0001 2280 1608

Ses activités

Graveur431 documents426 documents numérisés

Auteur du texte28 documents3 documents numérisés

  • Série de 80 estampes satiriques de critique sociale : les 36 premières évoquent l'amour, le mariage de convenance, la mauvaise éducation des enfants, la prostitution, l'avarice, etc. ; ensuite jusqu'à la 42e, scènes où les maîtres sont des ânes ; à partir de la 43e jusqu'à la fin, moines, sorcières, diables. 5 autres planches (dont un état de la planche 23) n'ont pas été publiées par Goya. - Eauforte, aquatinte. - Publiée le 6 février 1799, retirée rapidement de la vente par peur de l'Inquisition et offerte au roi. - Appelé par Goya : "Asuntos caprichosos que prestaban a presentar las cosas en ridículo, fustigar prejuicios, imposturas e hipocresías consagradas por el tiempo”. - Plaques conservées à la Real calcografía, Madrid

  • Série de gravures publiée après la mort de l'artiste, en 1863

  • Série de 33 eaux-fortes publiées en octobre 1816

  • Huile sur toile conservée au Musée des beaux-arts de Lille

  • 1828-1928. Epistolario de Goya. Parentesis por Guillermo Díaz Plaja

    Description : Note : Edicion popular Centenario
    Édition : Barcelona, Editorial Mentora , (s. d.). In-8°, 124 p., pl., portr., couv. ill. [Acq. 316165] -IXc-
    Contributeur : Guillermo Díaz-Plaja (1909-1984)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb321861784]

Illustrateur14 documents2 documents numérisés

  • Série de 80 estampes satiriques de critique sociale : les 36 premières évoquent l'amour, le mariage de convenance, la mauvaise éducation des enfants, la prostitution, l'avarice, etc. ; ensuite jusqu'à la 42e, scènes où les maîtres sont des ânes ; à partir de la 43e jusqu'à la fin, moines, sorcières, diables. 5 autres planches (dont un état de la planche 23) n'ont pas été publiées par Goya. - Eauforte, aquatinte. - Publiée le 6 février 1799, retirée rapidement de la vente par peur de l'Inquisition et offerte au roi. - Appelé par Goya : "Asuntos caprichosos que prestaban a presentar las cosas en ridículo, fustigar prejuicios, imposturas e hipocresías consagradas por el tiempo”. - Plaques conservées à la Real calcografía, Madrid

    Los caprichos avec Francisco de Goya (1746-1828) comme illustrateur

  • El libro de la tauromaquia

    la fortuna critica, el proceso de creacion grafica, dibujos, pruebas de estado, laminas de cobre y estampas de edicion

    Description matérielle : 1 vol. (323 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 319-325
    Édition : Madrid : Museo nacional del Prado , 2001
    Auteur du texte : José Manuel Matilla
    Éditeur scientifique : Museo del Prado. Madrid

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38811536p]
  • El libro de Los caprichos

    Description matérielle : 414 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 409-414
    Édition : Madrid : Real academia de bellas artes de San Fernando : Museo nacional del Prado : Fundación Winterthur , 1999
    Éditeur scientifique : Javier Blas Benito, José Manuel Matilla, José Miguel Medrano Basanta

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb371195964]
  • El libro de los Desastres de la guerra

    Description matérielle : 2 vol. (316, 168 p.)
    Édition : Madrid : Museo nacional del Prado , 2000
    Auteur du texte : Javier Blas Benito, José Manuel Matilla
    Éditeur scientifique : Museo del Prado. Madrid

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37210586t]

Peintre4 documents

  • Contenu dans : Marquise de la Solana

    Ferdinand Guillemardet. - [2]

    Description matérielle : 10 diapositives : coul ; 24 x 36 mm
    Description : Note : Cop. 1989
    Édition : Paris : Réunion des musées nationaux (France) , 1989 (Cop)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Marquise de la Solana

    Mariana Waldstein. - [3]

    Description matérielle : 10 diapositives : coul ; 24 x 36 mm
    Description : Note : Cop. 1989
    Édition : Paris : Réunion des musées nationaux (France) , 1989 (Cop)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Marquise de la Solana

    Marquise de la solana. - [1]

    Description matérielle : 10 diapositives : coul ; 24 x 36 mm
    Description : Note : Cop. 1989
    Édition : Paris : Réunion des musées nationaux (France) , 1989 (Cop)

    [catalogue]
  • Purado bijutsukan shozō Goya

    hikari to kage

    Description matérielle : 1 vol. (353 p.)
    Description : Note : Texte multilingue : japonais-espagnol-anglais
    Édition : [Tōkyō] : Yomiuri shinbun Tōkyō honsha , 2011. - [Tōkyō] : Yomiuri shinbun Tōkyō honsha , 2011 : 読売新聞東京本社 , 2011
    Éditeur scientifique : Kokuritsu Seiyō bijutsukan. Tōkyō, Yomiuri shinbunsha

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42676781f]

Graveur de l'œuvre reproduite2 documents

  • Edición facsímil de diez grabados de Goya

    Reprod. en fac-sim.
    Description matérielle : 10 pl. : 44 cm
    Édition : Madrid : Fundación Juan March , 1994
    Auteur du texte : Fundación Juan March

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40076740j]
  • Quarante estampes représentant différentes manières et feintes de l'art de combattre les taureaux

    inventées et gravées à l'eau forte, à Madrid

    Description matérielle : 40 pl. : 31 x 46 cm
    Description : Note : Titre de couv. : "La taureaumachie [sic], recueil de quarante estampes inventées et gravées à l'eau-forte par Don Francisco Goya y Lucientes
    Édition : Paris : Loizelet , 1875

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400767787]

Peintre de l'œuvre reproduite2 documents

  • Contenu dans : Chefs-d'oeuvre, Musée du Louvre

    Marquise de la Solona. - [10]

    Description matérielle : 1 f. - 40 diapositives : 27 cm ; coul. ; 24 x 36 mm
    Description : Note : Cop. 1989
    Édition : Paris : Réunion des musées nationaux (France) , 1989 (cop)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Arts graphiques

    Le portefaix. - [13]

    Description matérielle : 1 f. - 40 diapositives : coul. ; 24 x 36 mm
    Description : Note : Cop. 1989
    Édition : Paris : Réunion des musées nationaux (France) , 1989 (Cop)

    [catalogue]

Auteur adapté1 document

Éditeur commercial1 document1 document numérisé

  • El si pronuncian y la mano alargan al primero que llega

    [estampe]

    [1e édition]
    Description matérielle : 1 est. : eau-forte et aquatinte brunie ; 21,5 x 15 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - aquatinte
    Note : Le titre reprend deux vers de Gaspar Melchor Jovellanos
    Commentaires de l'auteur (ms du Prado) : "Exemple de la facilité avec laquelle certaines femmes se laissent épouser dans l'espérance de trouver une plus grande liberté dans l'état de mariage"; (ms BNE): "Les mariages se font le plus souvent à l'aveuglette : dréssées par leurs parents, les jeunes filles à marier se déguisent et se parent avec grâce pour duper le premier venu. Là, c'est une princesse masquée, qui ne tardera pas à se conduire comme une chienne avec ses inférieurs, comme l'indique le visage qui se dessine dans sa coiffure : le peuple niais applaudit à ses épousailles; et derrière s'avance un charlatan en costume ecclésiastique qui prie pour la félicité de la Nation"
    Sources : Le peintre-graveur illustré. Volume XV, Goya : the graphic works of nineteenth and twentieth century artists : an illustrated catalog / Loys Delteil, 1969, n° 39 (2e état)
    Sources : Goya : Engravings and lithographs / by Tomás Harris, 1964, n° 37.III.1
    Édition : [Madrid] : [Goya] , [1799]
    Ancien possesseur : Dominique-Vivant Denon (1747-1825)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42181183m]

Auteur ou responsable intellectuel1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Francisco de Goya (1746-1828)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Lettres à Martin Zapater / Francisco de Goya, 1988
  • Ouvrages de reference : BNEA (CD), 2003-12
    Bénézit : Goya y Lucientes (Francisco José de)
    GDEL : Goya y Lucientes (Francisco de)
  • Catalogues de la BnF : BnF Section hispanique
    BN Cat. gén. : Goya y Lucientes (Francisco)

Autres formes du nom

  • Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828)
  • Francisco José de Goya y Lucientes (1746-1828)
  • Francisco José de Goya y Lucientes (1746-1828)

Expositions virtuelles et ressources multimedia

  • Le colosse
    [Voir la ressource]
  • Nada. Ello dira (Rien. C’est ce qu’il dira) : Dans Les Désastres de la guerre , pl.69&nbsp Delteil, 188
    [Voir la ressource]
  • Grande hazana ! Con muertos ! (Grande prouesse ! contre les morts !) : Dans Les Désastres de la guerre , pl.39&nbsp Delteil, 158
    [Voir la ressource]
  • Lo mismo (De même) : Dans Les Désastres de la guerre , pl.3&nbsp Delteil, 122
    [Voir la ressource]
  • Y son fieras (Et elles sont comme des bêtes féroces) : Dans Les Désastres de la guerre , pl.5&nbsp Delteil, 124
    [Voir la ressource]

Biographie Wikipedia

  • Francisco José de Goya y Lucientes, dit Francisco de Goya, né le 30 mars 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse, et mort le 16 avril 1828 à Bordeaux, en France, est un peintre et graveur espagnol. Son œuvre inclut des peintures de chevalet, des peintures murales, des gravures et des dessins. Il introduisit plusieurs ruptures stylistiques qui initièrent le romantisme et annoncèrent le début de la peinture contemporaine. L’art goyesque est considéré comme précurseur des avant-gardes picturales du XXe siècle.Après un lent apprentissage dans sa terre natale, baigné dans le style baroque tardif et les images pieuses, il voyage en Italie en 1770, où il entre en contact avec le néoclassicisme qu’il adopte lorsqu’il s’installe à Madrid au milieu de la décennie, en parallèle avec un style rococo lié à son emploi de dessinateur de tapisserie pour la manufacture royale Santa Barbara. Son enseignement, tant dans ces activités que comme peintre de la Chambre, était assuré par Raphaël Mengs, alors que le peintre espagnol le plus réputé était Francisco Bayeu, beau-frère de Goya.Il contracte une grave maladie en 1793 qui le rapproche de peintures plus créatives et originales, autour de thèmes moins consensuels que les modèles qu’il avait peints pour la décoration des palais royaux. Une série de tableaux en fer-blanc, qu’il nommait « caprice et invention », initient la phase de maturité du peintre et la transition vers l’esthétique romantique.Son œuvre reflète de plus les caprices de l’histoire de son temps, et surtout les bouleversements des guerres napoléoniennes en Espagne. La série d’estampes Les Désastres de la guerre est presque un reportage moderne sur les atrocités commises et met en avant-plan un héroïsme où les victimes sont des individus qui n’appartiennent ni à une classe ni à une condition particulière.La célébrité de son œuvre La Maja nue est en partie liée aux controverses sur l’identité de la belle femme qui lui servit de modèle. Au début du XIXe siècle, il commence également à peindre d’autres portraits et ouvre ainsi la voie à un nouvel art bourgeois. À la fin du conflit franco-espagnol, il peint deux grandes toiles sur le soulèvement du 2 mai 1808 qui établissent un précédent tant esthétique que thématique sur les tableaux historiques, qui non seulement informe sur les événements vécus par le peintre, mais également lance un message d'humanisme universel.Son chef-d’œuvre est la série de peintures à l’huile sur mur sec qui décorent sa maison de campagne, les Peintures noires. Avec elles, Goya anticipe la peinture contemporaine et différents mouvements avant-gardistes du XXe siècle.

Pages équivalentes