Knut Hamsun (1859-1952): pseudonyme individuel

Illustration de la page Knut Hamsun (1859-1952) provenant de Wikipedia
Pays :Norvège
Langue :norvégien
Sexe :masculin
Naissance :Lom (Norvège), 04-08-1859
Mort :Grimstad (Norvège), 19-02-1952
Note :
Pseudonyme de : Pedersen, Knut. - Romancier et auteur dramatique. - Prix Nobel de littérature 1920
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Knut Pedersen (1859-1952)
Knut Gamsun (1859-1952) (russe)
Кнут Гамсун (1859-1952) (russe)
ISNI :ISNI 0000 0001 2134 7845

Ses activités

Auteur du texte142 documents1 document numérisé

Auteur adapté10 documents1 document numérisé

Préfacier1 document

  • Grönland und der Norden

    Édition : (Oslo, Kamban Forlag, P. M. Bye , (s. d.). In-8° (217 x 150), 75 p., cart. [Don 336057] -VIIId-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb322202228]

Auteur ou responsable intellectuel3 documents1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Knut Hamsun (1859-1952)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Pan, d'après les papiers du lieutenant Thomas Glahn / Knut Hamsun, 1987
    La dernière joie / Knut Hamsun ; trad. du norvégien par Régis Boyer, 1994
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Contemporary authors (2009-10-09) (Site archivé par la BnF depuis le 08/04/2000)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969
    BnF Service russe, 2014-03-28

Autres formes du nom

  • Knut Pedersen (1859-1952)
  • Knut Gamsun (1859-1952) (russe)
  • Кнут Гамсун (1859-1952) (russe)

Biographie Wikipedia

  • Knud Pedersen, plus connu sous son nom de plume Knut Hamsun (Knut Hamsund avant 1885), né le 4 août 1859 à Vågå, en Norvège et mort le 19 février 1952 à Nørholm, près de Grimstad, est un écrivain norvégien, lauréat du prix Nobel de littérature en 1920.Son œuvre, rapprochée de la littérature moderniste, s'oppose au naturalisme pour reconstituer les mécanismes de la pensée. Elle dresse l'éloge d'une nature humaine libérée des contraintes sociales.

Pages équivalentes