Lionel Jospin

Illustration de la page Lionel Jospin provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Homme politique. - Professeur d'économie. - Ministre d'état chargé de l'Éducation nationale (1988-1992). - Premier ministre (1997-2002)
Domaines :Science politique
ISNI :ISNI 0000 0001 1072 3067

Ses activités

Auteur du texte19 documents1 document numérisé

Préfacier5 documents1 document numérisé

Directeur de publication1 document

Voix parlée1 document

Auteur de lettres1 document

  • Jospin, Lionel

    Cote : NAF 28150 (178) - NAF 28150 (206)
    Description matérielle : 1 f.
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Claude Lévi-Strauss. Correspondance. Lettres reçues par Claude Lévi-Strauss. Jacob - Julliot de La Morandière

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc134071/ca1520]

Auteur du commentaire1 document

Acteur1 document

Autre1 document

  • Le Parti socialiste et les Français à l'étranger

    Description matérielle : 75 p.
    Édition : Paris : Club socialiste du livre , 1981
    Auteur du texte : Parti socialiste. France

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34667430x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lionel Jospin

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'invention du possible / Lionel Jospin, 1991
  • Le Monde, 1997-06-03
    WW, France 2001-2002

Biographie Wikipedia

  • Lionel Jospin, né le 12 juillet 1937 à Meudon (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine), est un homme politique français.Ancien élève de Sciences Po (IEP de Paris) et de l'ENA, il est diplomate et universitaire de profession. D'abord membre de l'Organisation communiste internationaliste, il rejoint le Parti socialiste en 1971. Spécialiste en économie, il occupe le poste de premier secrétaire du Parti socialiste au cours du premier septennat de François Mitterrand (1981-1988). Député de la vingt-septième circonscription de Paris puis de la Haute-Garonne, il est, de 1988 à 1992, ministre d'État, ministre de l'Éducation nationale, et numéro deux du gouvernement, au sein des gouvernements de Michel Rocard et d'Édith Cresson.Élu candidat socialiste à l'élection présidentielle de 1995 lors de la primaire de son parti, il est battu au second tour par Jacques Chirac, puis redevient premier secrétaire du PS en octobre. La victoire de la gauche aux élections législatives françaises de 1997 lui permet de devenir Premier ministre, inaugurant ainsi la troisième cohabitation. À la tête de la « majorité plurielle », il contribue à la mise en place des 35 heures et des emplois-jeunes. À nouveau candidat du PS lors de l'élection présidentielle de 2002, il est éliminé au premier tour, étant devancé par le président sortant Jacques Chirac et (d'un point seulement) par le candidat du Front national Jean-Marie Le Pen, et annonce dans la foulée son retrait de la vie politique. Il démissionne de ses fonctions de chef du gouvernement le 6 mai 2002, au lendemain du second tour du scrutin présidentiel. Son gouvernement est à ce jour le plus long de la Ve République. Il est membre du Conseil constitutionnel depuis le 6 janvier 2015.

Pages équivalentes