Nikita Sergeevič Hruŝëv (1894-1971)

Illustration de la page Nikita Sergeevič Hruŝëv (1894-1971) provenant de Wikipedia
Pays :URSS
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :17-04-1894
Mort :11-09-1971
Note :
Homme politique soviétique, premier secrétaire du PCUS (1953-1964) et premier ministre (1958-1964)
Autres formes du nom :Nikita Sergueevitch Khrouchtchev (1894-1971) (français)
Nikita Sergeevitch Khrouchtchev (1894-1971) (français)
Nikita Sergeevitch Khrushchov (1894-1971)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1028 1676

Ses activités

Auteur du texte80 documents

  • Rapport de février 1956, au vingtième congrès du parti communiste, dans lequel Khrouchtchev dénonce les crimes de Staline

  • La coexistence pacifique

    Description matérielle : 185 p.
    Édition : Genève : Ed. Gonthier , cop. 1964

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37461148s]
  • Souvenirs

    Description matérielle : 591 p.
    Description : Note : Attribué à N.S. Khrouchtchev par E. Cranksshaw. Index
    Édition : Paris : le Club français du livre , 1971
    Éditeur scientifique : Edward Crankshaw (1909-1984)
    Traducteur : Pierre Girard, Raymond Olcina, Strobe Talbott

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35435800s]
  • Souvenirs...

    Description matérielle : 591 p.
    Description : Note : Attribué à N. S. Khrouchtchev par E. Crankshaw. - Index
    Édition : Paris : R. Laffont , 1971
    Éditeur scientifique : Edward Crankshaw (1909-1984)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35302573n]
  • A la session du Soviet suprême de l'URSS. Discours de N. Boulganine et de N. Khrouchtchev sur le voyage de la délégation gouvernementale soviétique en Inde, en Birmanie et en Afghanistan, 29 décembre 1955

    Description : Note : Collection Études soviétiques. - Supplément à Études soviétiques. N° 94
    Édition : Paris, "Études soviétiques" , 1956. - In-16 (20 cm), 64 p. [D. L. Impr.]
    Auteur du texte : Nikolaj Aleksandrovič Bulganin (1895-1975)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32307266b]

Auteur ou responsable intellectuel9 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Nikita Sergeevič Hruŝëv (1894-1971)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le rapport Khrouchtchev et son histoire/ texte [traduit de la version anglaise], présenté et annoté par Branko Lazitch, 1976
  • GLU
    Mourre

Autres formes du nom

  • Nikita Sergueevitch Khrouchtchev (1894-1971) (français)
  • Nikita Sergeevitch Khrouchtchev (1894-1971) (français)
  • Nikita Sergeevitch Khrushchov (1894-1971)
  • Nikita Sergej Chruschtschow (1894-1971) (allemand)

Biographie Wikipedia

  • Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev , né le 15 avril (3 avril) 1894 à Kalinovka, Empire russe et mort le 11 septembre 1971 à Moscou, est un homme politique soviétique qui dirigea l'URSS durant une partie de la guerre froide. Il fut premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique de 1953 à 1964 et président du conseil des ministres de 1958 à 1964. Khrouchtchev joua un rôle important dans le processus de déstalinisation, dans le développement du programme spatial soviétique et dans la mise en place de réformes relativement libérales en politique intérieure. Les autres dirigeants du parti s'arrangèrent pour l'écarter du pouvoir en 1964 et il fut remplacé par Léonid Brejnev au poste de premier secrétaire et par Alexis Kossyguine à celui de président du conseil des ministres.Fils de paysans du gouvernement de Koursk, il fut forgeron dans sa jeunesse avant de devenir commissaire politique durant la guerre civile et de gravir les échelons de la hiérarchie soviétique avec l'aide de Lazare Kaganovitch. Il défendit les Grandes Purges de Joseph Staline et approuva des milliers d'arrestations. En 1939, Staline le nomma à la tête du parti communiste en Ukraine et il poursuivit les purges dans la région. Durant la Seconde Guerre mondiale, Khrouchtchev redevint commissaire et joua le rôle d'intermédiaire entre Staline et ses généraux. Il participa à la bataille de Stalingrad et après la guerre, Khrouchtchev retourna en Ukraine avant d'être rappelé à Moscou où il devint l'un des plus proches conseillers de Staline.Khrouchtchev émergea comme le vainqueur de la lutte de pouvoir provoquée par la mort de Staline en 1953. Le 25 février 1956, lors du XXe congrès du Parti, il prononça le « discours secret » dénonçant les politiques répressives de Staline et enclenchant un assouplissement de l'appareil coercitif en Union soviétique. Sa politique intérieure, destinée à améliorer la vie du peuple, fut souvent inefficace en particulier dans le domaine agricole. Espérant faire reposer la défense nationale sur les missiles balistiques, Khrouchtchev ordonna d'importantes coupes dans le budget consacré aux forces conventionnelles. Malgré ces réductions, ce fut sous le pouvoir de Khrouchtchev qu'eurent lieu les années les plus tendues de la guerre froide et les tensions culminèrent lors de la crise des missiles de Cuba en 1962.Profitant des erreurs politiques de Khrouchtchev, ses rivaux gagnèrent en influence et le renversèrent en octobre 1964. Il ne connut pas le destin tragique de certains anciens perdants des luttes de pouvoir soviétiques mais il fut mis à la retraite avec un appartement à Moscou et une datcha à la campagne. Ses mémoires furent exfiltrées à l'ouest et en partie publiées en 1970. Khrouchtchev mourut en 1971 d'une crise cardiaque. Ses réformes influencèrent celles de Mikhail Gorbatchev et il est aujourd'hui mieux considéré que la plupart des dirigeants de l'ère soviétique.

Pages équivalentes