Solomon Marcus

Pays :Roumanie
Langue :roumain; moldave
Sexe :masculin
Note :
Mathématicien. - Linguiste. - Philosophe. - Essayiste
ISNI :ISNI 0000 0001 0855 9587

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Artă şi ştiinţă

    Description matérielle : 335 p.
    Édition : Bucureşti : Editura Eminescu , 1986

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb349908178]
  • Poetica matematică

    Description matérielle : 401 p. - 1 dépl.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chapitre et p. 339-374. Index
    Édition : Bucures̡ti : Editura Academiei Republicii socialiste România , 1970

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35203546t]
  • Provocarea ştiinţei

    Description matérielle : 469 p.
    Édition : Bucureşti : Editura politică , 1988

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb349322709]

Directeur de publication1 document

  • La Sémiotique formelle du folklore

    approche linguistico-mathématique

    Description matérielle : 309 p.
    Description : Note : Notes bibliogr.. Index
    Édition : Paris : Klincksieck ; Bucureşti : Editura academei , 1977

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34607240f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Artă şi ştiinţă / S. Marcus, 1986

Biographie Wikipedia

  • Solomon Marcus, né le 11 mars 1925 à Bacău, est un mathématicien roumain, membre de la section mathématiques de l'Académie roumaine et professeur émérite de l'Université de Bucarest. Ses domaines de recherche sont l'analyse mathématique, la linguistique informatique et l'informatique théorique. Il a également publié des articles dans des domaines culturels variés comme la poésie, la linguistique, la sémiotique, l'histoire des sciences et l'éducation. Solomon Marcus a publié près de cinquante livres dans plusieurs langues européennes et environ quatre cents articles de recherche dans des publications spécialisées de presque tous les pays européens mais aussi d'autres continents. Il a notamment coécrit un article avec Paul Erdős (« Sur la décomposition de l'espace euclidien en ensembles homogènes », Acta Math. Acad. Sci. Hungar 8 (1957), p. 443-452) ce qui lui donne un nombre d'Erdős de 1.

Pages équivalentes