Théodore Turquet de Mayerne (1573-1655)

Image from Gallica about Théodore Turquet de Mayerne (1573-1655)
Country :Suisse
Language :latin
Birth :28-09-1573
Death :15-03-1655
Note :Écrivit aussi en français et en anglais
Médecin. - Nommé baron d'Albone (ou d'Aubonne) en 1621, par Charles Ier d'Angleterre
Variants of the name :Theodorus de Mayerne
Theodorus Mayernius
Théodore Turquet de Mayerne
ISNI :ISNI 0000 0000 7979 9919

Occupations

Auteur du texte2 documents1 digitized document

  • Traité de peinture et de sculpture. - Ms : Sloane 2052, British Library, Londres

  • Sommaire description de la France, Allemagne, Italie & Espagne

    avec la guide des chemins pour aller et venir par les provinces,...

    Material description : 311 p.
    Note : Note : En pièces liminaires : "Table des régions et provinces et choses notables en icelles", "Table des chemins", "Table des fleuves et lacs mentionnés en cette oeuvre"
    Edition : [S.l.] : Jacob Stoer , 1618

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32435287m]

Documents about this author

Documents about the author Théodore Turquet de Mayerne (1573-1655)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : La pratique de médecine / de Théodore Turquet de Mayerne, 1693
    Pictoria, sculptoria et quae subalternarum artium, 1620 : le manuscrit de Turquet de Mayerne, [ca 1977]
    Apologia in qua videre est, inviolatis Hippocratis et Galeni legibus, remedia chymice preparata tuto usurpari posse / Theodori Mayernii, 1603
    Praxis medica / Theodori de Mayerne, 1692
  • Ouvrages de reference : Hoefer
    Larousse 19 s.
    France protestante, 1966
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Variants of the name

  • Theodorus de Mayerne
  • Theodorus Mayernius
  • Théodore Turquet de Mayerne

Wikipedia Biography

  • Théodore Turquet de Mayerne (28 septembre 1573 à Genève - 22 mars 1654 ou 1655 à Chelsea) est un médecin et chimiste suisse qui fit progresser les théories de Paracelse. En France, il fut médecin ordinaire de Henri IV, puis en Angleterre, « premier médecin » de Jacques Ier et de ses successeurs, Charles Ier et Charles II. En tant que chimiste, il travailla avec des artistes pour développer de nouveaux pigments, on lui doit aussi la première découverte d'un « air inflammable », que l'on nommera plus tard l'hydrogène.

Closely matched pages