Nichiren (1222-1282)

Country :Japon
Language :japonais
Gender :masculin
Birth :1222
Death :1282
Note :Prêtre, missionnaire et réformateur bouddhiste japonais. - Fondateur de la secte Hokke ou Nichiren
Field :Religion
Variants of the name :Shōnin Nichiren (1222-1282)
Daishōnin Nichiren (1222-1282)
ISNI :ISNI 0000 0001 0916 7032

Occupations

Auteur du texte45 documents

  • Devenir le Bouddha...

    Material description : 1 vol. (76 p.)
    Note : Note : La page de titre porte en plus : "suivi d'un Lexique des termes bouddhiques". - Comprend : "En une vie devenir le Bouddha", "Les dix ainsi", "Le principe d'une pensée trois mille"
    Edition : Paris : "Arfuyen" , 1992
    Traducteur : Alain Gouvret

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356939156]
  • Contenu dans : Commentaires des lettres et traités de Nichiren Daishonin Volume 6

    A l'hiver succède toujours le printemps. - [2]

    Material description : 63 p.
    Note : Note : Réunit : "Lettre à Misawa" ; "A l'hiver succède toujours le printemps" ; "La question à approfondir jour et nuit"
    Edition : Paris : ACEP , 1998

    [catalogue]
  • Commentaires des écrits de Nichiren Daishonin

    Note : Note : Notice réd. d'après le T. 5
    Edition : [Arcueil] : Éd. ACEP , DL 2009-
    Auteur du commentaire : Daisaku Ikeda

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb421240171]
  • Commentaires des écrits de Nichiren Daishonin Volume 5

    Material description : 1 vol. (143 p.)
    Note : Note : Traduit du texte anglais d'un texte original en japonais. - Réunit : "Le tambour à la porte du tonnerre" ; "Réponse à Sairen-Bo" ; "Enfer et bouddhéité" ; "Sur les prédictions du Bouddha" ; "À l'hiver succède toujours le printemps" ; "La porte du dragon". - Adresse détaillée d'après la déclaration de dépôt légal
    Edition : [Arcueil] : Éd. ACEP , DL 2009
    Auteur du commentaire : Daisaku Ikeda

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb421150219]
  • Commentaires des lettres et traités de Nichiren Daishonin 4

    Material description : 99 p.
    Note : Note : Notice réd. d'après la couv.. - Réunit : "La tortue borgne et le bois de santal flottant" ; "Un remède bénéfique pour tous les maux" ; "Les désirs mènent à l'illumination" et "La protection de Bonten et Taishaku"
    Edition : Paris : ACEP , 1996

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366881274]

Documents about this author

Documents about the author Nichiren (1222-1282)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Lettres et traités de Nichiren ; [trad. du japonais], 1991
  • LCNA, 1977-1986
    GDEL
  • La vie de Nichiren Daishonin / Yasuji Kirimura, 1990
  • BN Service japonais : JAJ

Variants of the name

  • Shōnin Nichiren (1222-1282)
  • Daishōnin Nichiren (1222-1282)

Wikipedia Biography

  • Nichiren Daishōnin, Nichiren Shōnin, ou tout simplement, Nichiren était un moine bouddhiste japonais du XIIIe siècle, fondateur du Bouddhisme de Nichiren, appelé parfois Hokke Shū. Les écoles principales de la branche sont la Nichiren Shū, la Nichiren Shōshū et de nombreux mouvements bouddhistes laïcs comme la Sōka Gakkai, le Risshō Kōsei Kai ou le bouddhisme Reiyukai.Les membres de la Nichiren Shōshū et de la Sōka Gakkai donnent le titre de Bouddha originel à Nichiren. La Nichiren Shū, quant à elle, considère le Bouddha Shākyamuni comme le Bouddha originel et éternel, et Nichiren comme la réincarnation du Bodhisattva Jogyo qui, selon les écrits, doit propager le Sūtra du Lotus lors de la période de Mappō.Cette différence subtile a un effet significatif sur l'accent mis à l'enseignement. En effet, tandis que la Nichiren Shōshū et la Sōka Gakkai préfèrent étudier les enseignements de Nichiren appelés gōshōs, la Nichiren Shū estime, elle, que tous les gōshōs ne sont pas de même valeurs, certains selon elle n'étant pas authentiques et que le Sūtra du Lotus doit donc être l'objet principal d'étude.Le nom de naissance de Nichiren était Zen-nichi-maro. Lorsqu'il entreprit ses études bouddhiques, on le nomma Yaku-o-maro. Plus tard, quand il prononça ses vœux et passa dans les ordres, il fut nommé Zeshō-bō Renchō. Enfin, il prit le nom de Nichiren le jour où il créa sa propre école. Nichiren signifie littéralement Soleil-Lotus : nichi signifie soleil et ren, contraction du mot renge, veut dire lotus. Nichiren fut en son temps un personnage très controversé qui a échappé plusieurs fois à la mort. La raison est qu'il était très virulent envers les autres écoles bouddhiques (en particulier Zen, Nembutsu, Shingon et Ritsu), s'attirant ainsi une forte hostilité des moines et des autorités.

Closely matched pages