Francisco Pacheco (1564-1644)

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Sanlúcar de Barrameda (Andalousie, Espagne), 1564
Mort :Séville (Andalousie, Espagne), 1644
Note :
Peintre, théoricien de l'art. - Poète
Domaines :Art
Peinture
Autres formes du nom :Francisco Pacheco del Río (1564-1644)
Francisco Pacheco del Río (1564-1644)
Francisco Pérez del Río (1564-1644)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2132 6542

Ses activités

Auteur du texte7 documents

  • L'Art de la peinture

    Description matérielle : 277 p.
    Édition : Paris : Klincksieck , 1986
    Autre : Lauriane Fallay d'Este

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34870411h]
  • Arte de la pintura, edición del manuscrito original [Tratado de la pintura en tres libros.] acabado el 24 de enero de 1638. Preliminar, notas e índices de F. J. Sánchez Cantón,...

    Description : Note : Avec fac-sim. de la p. de titre du ms. original. - Instituto de Valencia de Don Juan
    Édition : Madrid , 1956. 2 vol. in-8°, fac-similé. [Acq. 4834-56] -IXa-IXc-
    Éditeur scientifique : Instituto de Valencia de Don Juan. Madrid, Francisco Javier Sánchez Cantón (1891-1971)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32601997m]
  • Arte de la pintura, su antiguedad y grandezas...

    Description matérielle : 7 microfiches acétate de 98 images, diazoïques
    Édition : Paris : Bibliothèque nationale , 1976

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34580036f]
  • Arte de la pintura su antigüedad y grandezas, describense los hombres eminentes que ha habido en ella... del dibujo, y colorido, del pintar al temple, al olio... por Francisco Pacheco,... Segunda edicion... dirigela D. G. Cruzada Villaamil. Tomo I [- Tomo II]

    Description : Note : Bibliotheca de el arte en España. 2e et 3e vol.
    Édition : Madrid, impr. de M. Galiano , 1866. 2 vol. in-8°, 432 et 382 p.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb325031324]
  • Arte de la pintura, su antiguedad y grandezas, descrivense los hombres eminentes que ha havido en ella... del dibujo, y colorido, del pintar al temple, al olio... al fresco... por Francisco Pacheco,...

    Description matérielle : In-4° , pièces limin., 643 p.
    Édition : En Sevilla : por S. Fanardo , 1649

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31048185r]

Éditeur scientifique1 document

  • Versos de Fernando de Herrera, emendados i divididos por él en tres libros... [Publicalos Fr. Pacheco.]

    Description matérielle : In-4° , pièces limin., 447 p., table, portrait, au titre armoiries du Cte d'Olivarès
    Édition : Sevilla : por G. Ramos Vejarano , 1619

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30598810j]

Illustrateur1 document

  • Francisco Pacheco, sus obras artísticas y literarias, especialmente el libro de descripcion de verdaderos retratos de ilustres y memorables varones, que dejó inédito. Apuntes que podran servir de introduccion à este libro, si alguna vez llega à publicarse, por Don José Maria Asensio y Toledo

    Description matérielle : In-8, 132 p. et 8 portr.
    Édition : Sevilla : J. M. Geofrin , 1867

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317357819]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Francisco Pacheco (1564-1644)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Francisco Pacheco del Río (1564-1644)
  • Francisco Pacheco del Río (1564-1644)
  • Francisco Pérez del Río (1564-1644)
  • Francisco Pérez del Río (1564-1644)

Biographie Wikipedia

  • Francisco Pacheco (baptisé le 3 novembre 1564 à Sanlúcar de Barrameda et mort à Séville le 27 novembre 1644) est un peintre espagnol. Il est resté célèbre pour avoir été le maître de Diego Vélasquez et d'Alonso Cano, ainsi que pour avoir écrit un manuel de peinture constituant aujourd'hui un document essentiel pour comprendre l'art espagnol du XVIIe siècle.Francisco Pacheco est né à Sanlúcar de Barrameda, mais a déménagé à Séville assez jeune. Il était l'apprenti de Luis Fernandez, et acquit une grande partie de son talent en copiant les toiles des grands maîtres italiens. Il se rendit en visite à Madrid et Tolède en 1611, pour y étudier les œuvres du Greco, puis retourna à Séville pour y fonder une école des beaux-arts.L'école de Pacheco mettait l'accent sur les représentations quelque peu académiques de sujets religieux, ce qui n'est pas sans lien avec le fait que Pacheco était également le censeur officiel de l'Inquisition à Séville. Ses propres réalisations reflètent cette contrainte : des peintures telles que le Jugement Dernier (au couvent de Sainte-Isabelle) ou Les Martyrs de Grenade sont certes monumentales, mais manquent d'imagination.Bien que Vélasquez ait été un étudiant de Pacheco pendant six ans et qu'il se soit marié à sa fille Juana en 1618, on ne trouve aucune vraie trace de l'influence du maître dans les œuvres du disciple.

Pages équivalentes