Pétrone (00..?-0066)

Illustration de la page Pétrone (00..?-0066) provenant de Wikipedia
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :00..
Mort :66
Note :
Écrivain latin
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Petronius Arbiter (00..?-0066) (latin)
Titus Petronius Arbiter (00..?-0066)
Caius Petronius Arbiter (00..?-0066)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8167 8155

Ses activités

Voir aussi : 1 document

  • Poème philosophique et scientifique, en 643 hexamètres, sur les éruptions volcaniques, datant sans doute du 1er s. ap. J.-C.

    Du fait de son attribution dans l'Antiquité à Virgile, inclus dans l'"Appendice virgilien"

Auteur du texte143 documents10 documents numérisés

Auteur adapté5 documents2 documents numérisés

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

Autre3 documents

  • Les poëmes de l'embrazement de Troye et du changement de la République romaine, en concurrence de Virgile et de Lucain, par un fameux auteur du temps de Néron, traduits en vers par M....

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb335410310]
  • Satyre de Pétrone, par M. Boispréaux

    Description matérielle : 2 part. in-12
    Édition : La Haye : J. Neaulme , 1742
    Autre : Bénigne Dujardin (1689-177.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39338187v]
  • Satyre de Pétrone, par M. Boispréaux

    Description matérielle : 1 vol. in-12, 2 parties
    Édition : Londres : J. Nourse , 1742
    Autre : Bénigne Dujardin (1689-177.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39338186h]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pétrone (00..?-0066)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le satiricon / Pétrone ; éd. établie par Alfred Ernout, 1932
  • Ouvrages de reference : GDEL : Pétrone, en lat. Caius Petronius Arbiter
    Clavis Scriptorum Graecorum et Latinorum / Rodrigue LaRue, 1985 : Petronius Arbiter, Gaius? Titus? Petronius Arbiter (incertitude sur le prénom)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Petronius Arbiter (Titus)

Autres formes du nom

  • Petronius Arbiter (00..?-0066) (latin)
  • Titus Petronius Arbiter (00..?-0066)
  • Caius Petronius Arbiter (00..?-0066)
  • Petronio (00..?-0066)
  • Tito Petronio Arbitro (00..?-0066)

Biographie Wikipedia

  • Pétrone (en latin : Petronius Arbiter) est un écrivain romain, auteur supposé du Satyricon. Il est généralement (mais pas unanimement) identifié avec le Pétrone (Titus Petronius Niger) de la cour de Néron, né en 14 à Massalia (aujourd'hui Marseille) et mort en 66 à Cumes. Un portrait nous en est donné dans les Annales de Tacite. Toutefois, d'autres hypothèses quant à son identité ont été formulées.Le Satyricon, que la tradition littéraire attribue à Pétrone, est considéré comme l'un des premiers romans de l'histoire de la littérature. Œuvre fragmentaire, il constitue une satire sociale, qui est, grâce à la psychologie des personnages et l'observation réaliste, une véritable innovation littéraire. Pétrone est également l'auteur de poèmes, bien que certains de ceux qui lui furent attribués se soient révélés ne pas être de sa main. On lui attribue également des fragments narratifs, retrouvés au cours des siècles et supposés intégrer le récit du Satyricon.L'esthétique de Pétrone est essentiellement parodique et satirique : ses écrits interrogent le monde romain par la dérision et le travestissement. Cependant, nombre de spécialistes lui reconnaissent un message social novateur, un style littéraire innovant et une recherche dans l'observation réaliste qui en fait l'un des auteurs précurseurs du roman.Pétrone a influencé la littérature, le cinéma et la musique. Henryk Sienkiewicz, dans son roman Quo vadis ? (1895), fait de Petronius Arbiter un personnage clé de l'intrigue alors que Federico Fellini adapte le Satyricon en 1969. Le compositeur italien Bruno Maderna en a composé un opéra en un acte. Plus généralement, la vie de Pétrone et son esthétique ont inspiré de nombreux auteurs tels, par exemple, Henry de Montherlant, Laurence Sterne, Tobias Smollett, Henry Fielding ou encore Marcel Schwob.

Pages équivalentes

Pétrone (00..?-0066) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle