Ernest Renan (1823-1892)

Illustration de la page Ernest Renan (1823-1892) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Tréguier (Côtes d'Armor), 28-02-1823
Mort :Paris, 02-10-1892
Note :
Philologue, philosophe, écrivain et historien. - Professeur d'hébreu au Collège de France (à partir de 1862, puis 1870-1883), puis administrateur (à partir de 1883). - Membre de l'Institut, Académie des Inscriptions et belles-lettres (élu en 1856), et de l'Académie française (élu en 1879)
Domaines :Philosophie
Religion
Langues
Histoire
Autre forme du nom :Joseph Ernest Renan (1823-1892)
ISNI :ISNI 0000 0001 2283 4194

Ses activités

Auteur du texte409 documents51 documents numérisés

Traducteur10 documents6 documents numérisés

Préfacier10 documents4 documents numérisés

  • Balzac

    sa vie, son oeuvre

    Description matérielle : 1 vol. (X-348 p.)
    Édition : Paris : L. Sauvaitre , 1892
    Auteur du texte : Julien Lemer (1815-1893)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30786124z]
  • Les enfers bouddhiques (le bouddhisme annamite)

    Description matérielle : 1 vol. (95 p.)
    Édition : Paris : Chamuel , 1895
    Auteur du texte : Léon Riotor (1865-1946)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31219711t]
  • Essai de mythologie comparée

    Description matérielle : V-100 p.
    Description : Note : Ainsi que l'indique Georges Perrot dans l'avertissement à sa traduction complète des "Essais comparés" publiée en 1873, Renan a lui-même traduit ces fragments de l'ouvrage de Max Müller
    Édition : Paris : A. Durand , 1859
    Auteur du texte : Friedrich Max Müller (1823-1900)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309930413]
  • Contenu dans : L'oeuvre de Claude Bernard

    [Notice concernant Claude Bernard.]. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (384 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 337-384. - Index
    Édition : Paris : J. B. Baillière et fils , 1881

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Annaïk

    poésies bretonnes

    Description matérielle : VIII-147 p.
    Édition : Paris : G. Fischbacher , 1880
    Auteur du texte : Narcisse Quellien (1848-1902)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31161918q]

Auteur de lettres5 documents

Éditeur scientifique3 documents2 documents numérisés

Cartographe1 document1 document numérisé

Directeur de publication1 document

Ancien possesseur1 document

Compositeur1 document

  • Contenu dans : Intégrale de l'oeuvre enregistrée

    Ernest Renan, peint par lui-même. - Sacha Guitry, éd. . - [4]

    Description matérielle : 6 disques compacts (1 h 14 min, 1 h 11 min 24 s, 54 min 20 s, 1 h 18 min 35 s, 1 h 04 min 44 s, 1 h 04 min 14 s)
    Description : Note : Repiquages
    Références commerciales des enregistrements d'origine
    Paris : prod. Rym musique, P 1996
    Édition : Paris : Rym musique ; Antony : distrib. Polygram Distribution , 1996 (P)

    [catalogue]

Auteur du commentaire1 document1 document numérisé

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

  • "Deuxième Poème lyrique sur le Livre de Job, pour Baryton solo et orchestre, paroles tirées du texte de l'Ancien Testament d'après la traduction, d' Ernest Renan. Musique de Henri Rabaud [...]. Réduction pour piano et chant."

    Description matérielle : 352 x 272 mm., 2 ff. limin., 27 p.
    Description : Note : Copyright daté 1905. - Le v° des ff. limin. vide. - Ms. ayant servi à la gravure et portant le cotage de l'éd. Choudens : A. C. 13507 et des indic. aux crayons noir et bleu pour le graveur. - Au v° du 1er fol. limin. titre à l'encre rouge
    Compositeur : Henri Rabaud (1873-1949)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43220709p]
  • L'eau de Jouvence, [drame]

    Description matérielle : 13 ff. dactyl. : 27 cm
    Description : Note : Extraits : 3ème scène du 3ème a.. - Réalisation radiophonique
    Première diffusion : Radiodiffusion française. - fr. - 19470000

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40891240r]

Autre4 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ernest Renan (1823-1892)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La réforme intellectuelle et morale, et autres écrits / Ernest Renan, 1982
    L'Ecclésiaste, traduit de l'hébreu avec une étude sur l'age et le caractère du livre / par Ernest Renan, 1882
  • Ouvrages de reference : Institut de France. Académie française. Ernest Renan (2013-03-30)
    Larousse 19 s.
    GDEL
    Laffont-Bompiani, Auteurs
    500 bretons à connaître / Jean-Loup Avril, 1989
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1970

Autre forme du nom

  • Joseph Ernest Renan (1823-1892)

Biographie Wikipedia

  • Joseph Ernest Renan, né le 28 février 1823 à Tréguier et mort le 2 octobre 1892 à Paris, est un écrivain, philologue, philosophe et historien français.Fasciné par la science, Ernest Renan adhère immédiatement aux théories de Darwin sur l'évolution des espèces. Il établit un rapport étroit entre les religions et leurs racines ethnico-géographiques. Une part essentielle de son œuvre est d'ailleurs consacrée aux religions avec par exemple son Histoire des origines du christianisme (7 volumes de 1863 à 1881) et sa Vie de Jésus (1863). Ce livre qui marque les milieux intellectuels de son vivant contient la thèse, alors controversée, selon laquelle la biographie de Jésus doit être comprise comme celle de n'importe quel autre homme, et la Bible comme devant être soumise à un examen critique comme n'importe quel autre document historique. Ceci déclenche des débats passionnés et la colère de l'Église catholique.Ernest Renan est considéré aujourd'hui comme un intellectuel de référence avec des textes célèbres comme Prière sur l'Acropole (1865) ou Qu'est-ce qu'une nation ? (1882). Dans ce discours, Renan s’efforce de distinguer race et nation, soutenant que, à la différence des races, les nations s’étaient formées sur la base d’une association volontaire d’individus avec un passé commun : ce qui constitue une nation, ce n'est pas parler la même langue, ni appartenir à un groupe ethnographique commun, c'est « avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore » dans l'avenir. Ce discours a souvent été interprété comme le rejet du nationalisme racial du type allemand en faveur d’un modèle contractuel de la nation. Pourtant, comme l’ont signalé Marcel Detienne et Gérard Noiriel, la conception par Renan de la nation comme un principe spirituel n’est pas exempte d’une dimension raciale, au point que des penseurs comme Maurice Barrès en firent leur précurseur. Le « plébiscite de tous les jours » défendu par Renan « ne concerne que ceux qui ont un passé commun, c'est-à-dire ceux qui ont les mêmes racines ».Son intérêt pour sa Bretagne natale a été également constant de L'Âme bretonne (1854) à son texte autobiographique Souvenirs d'enfance et de jeunesse (1883).

Pages équivalentes