Maximilien de Robespierre (1758-1794)

Image from Gallica about Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Country :France
Language :français
Gender :masculin
Birth :Arras, 06-05-1758
Death :Paris, 28-07-1794
Note :Avocat. - Homme politique. - Révolutionnaire
Field :Science politique
Histoire de la France
Variants of the name :M.... avocat en parlement (1758-1794)
Massimiliano Robespierre (1758-1794)
Maximilien Robespierre (1758-1794)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 1030 8146

Occupations

Auteur du texte278 documents24 digitized documents

Rédacteur5 documents

  • Plaidoyers pour le sieur de Vissery de Bois-Valé, appellant d'un jugement des échevins de Saint-Omer, qui avoit ordonné la destruction d'un par-à-tonnerre élevé sur sa maison.

    Material description : In-8 °
    Edition : Paris , 1783

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36763642z]
  • Plaidoyers pour le sieur de Vissery de Bois-Valé, appellant d'un jugement des échevins de Saint-Omer, qui avoit ordonné la destruction d'un par-à-tonnerre élevé sur sa maison.

    Material description : In-8 °
    Edition : A Arras : de l'imp. de G. Delasablonnière , 1783

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36763641m]
  • Rapport de Maximilien Robespierre à la Convention, fait au nom du Comité de salut public, le quintidi 15 frimaire l'[an II de] la République une et indivisible [5 décembre 1793]... Réponse de la Convention nationale aux manifestes des rois ligués contre la République, proposée par Robespierre au nom du Comité de salut public...

    Material description : 1 f. [placard]. _ [4] col.
    Note : Note : Exemplaire défectueux
    Edition : Rennes : impr. J. Félicité Vatar , 1793
    Auteur du texte : France. Convention nationale. Comité de salut public

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35450634r]
  • Convention nationale. Rapport fait au nom du Comité de salut public par Maximilien Robespierre sur les rapports des idées religieuses et morales avec les principes républicains, et sur les fêtes nationales

    Material description : In-8 °, 31 p.
    Note : Note : Suivi de "Plan de la fête à l'Être suprême... proposé par David, et décrété par la Convention nationale"
    Edition : Paris : Impr. nationale , [1794]
    Auteur du texte : France. Convention nationale. Comité de salut public

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36574165b]
  • Section des citoyens armés de la place Vendôme

    Material description : 1 microfiche acétate de 49 images, diazoïque
    Edition : Paris : Bibliothèque nationale , 1977
    Rédacteur : François-Louis Bayard

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34587693m]

Auteur présumé du texte3 documents

  • Adresse au peuple belgique

    Material description : 1 microfiche acétate de 49 images, diazoïque
    Note : Note : Par Robespierre d'après le "Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale". - Reprod. d'une éd. s.l., s.n., s.d., 34 p., [Mp. 2656
    Edition : Paris : Bibliothèque nationale , 1977

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb345875711]
  • À la nation artésienne, sur la nécessité de réformer les États d'Artois...

    Material description : 1 microfiche acétate de 49 images, diazoïque
    Note : Note : Par Robespierre, d'après le Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale
    Edition : Paris : Bibliothèque nationale , 1977

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34588803m]
  • Aux Fédérés

    Material description : 1 microfiche acétate de 49 images, diazoïque
    Note : Note : Adresse rédigée par Robespierre et lue par lui le 11 juillet 1792, d'après le "Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale". - Reprod. de l'éd. de [Paris], Impr. du Patriote françois, [1792], 4 p., [8°Lb³⁹. 10784
    Edition : Paris : Bibliothèque nationale , 1977

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34587573q]

Auteur adapté1 document

Éditeur scientifique1 document

  • Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

    Material description : 12 p.
    Note : Note : En avant-titre : "Société des amis de la liberté et de l'égalité". - 1793 d'après une note manuscrite
    Edition : Paris : Impr. patriotique et républicaine , [1793]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36053558n]

Parolier1 document

Auteur ou responsable intellectuel2 documents

Autre62 documents

  • 1793. Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

    Material description : In-8 °. Pièce
    Note : Note : La couverture imprimée sert de titre
    Edition : Alger : Impr. de Rey, Delavigne et Cie , (s. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36328122n]
  • Adresse de Maximilien Robespierre aux Français. (Juillet.)

    Material description : In-8 °
    Edition : Paris : Paquet , 1791

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363056299]
  • A la Nation artésienne, sur la nécessité de réformer les états d'Artois. Nouvelle édition...

    Material description : In-8 °
    Edition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb364368098]
  • Avis au peuple artésien

    Material description : In-8 °. Pièce
    Edition : Paris : Impr. de Potier de Lille , (s. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36438434v]
  • Collection complète des opinions de Robespierre & des discours par lui prononcés à l'assemblée constituante, à la Société des amis de la constitution (Jacobins), & à la Convention nationale ; augmentés des principaux articles de son journal "Le Défendant de la constitution" ; le tout formant l'ensemble de sa doctrine politique & socialiste : mis en ordre par M. Arthur Guillot... Avant-propos... (Avril 1849.)

    Material description : In-8°. Pièce
    Note : Note : La couverture imprimée sert de titre
    Edition : (Paris,) : chez les marchands de nouveautés , (S. d.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34019683g]

Documents about this author

Documents about the author Maximilien de Robespierre (1758-1794)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Convention Nationale. Discours / de Maximilien Robespierre,... au peuple réuni pour la fête de l'Etre-Suprême, décadi 20 prairial, an second, 1793
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Michaud : Robespierre (Maximilien-Marie-Isidore)
    GLE : Robespierre (Maximilien de)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Variants of the name

  • M.... avocat en parlement (1758-1794)
  • Massimiliano Robespierre (1758-1794)
  • Maximilien Robespierre (1758-1794)
  • Maximilien-François-Marie-Isidore de Robespierre (1758-1794)

Wikipedia Biography

  • Maximilien Marie Isidore de Robespierre, ou Maximilien Robespierre, est un avocat et un homme politique français né le 6 mai 1758 à Arras et mort guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, place de la Révolution. Maximilien de Robespierre est l'une des principales figures de la Révolution française et demeure aussi, l'un des personnages les plus controversés de cette période.Maximilien de Robespierre est l'aîné d'une fratrie de cinq enfants et il perd sa mère à l'âge de six ans. Son père abandonne le foyer et dès lors, Maximilien est pris en charge par son grand-père maternel. Après d'excellentes études au collège d'Arras et au collège Louis-le-Grand de Paris, licencié en droit, il devient avocat et s'inscrit en 1781 au Conseil provincial d'Artois, occupant même un temps la charge de juge au tribunal épiscopal.Élu député du Tiers état aux États généraux de 1789, il devient bientôt l'une des principales figures des « démocrates » à l'Assemblée constituante, défendant l'abolition de l'esclavage et de la peine de mort, le droit de vote des gens de couleur, des juifs ou des comédiens, ainsi que le suffrage universel et l'égalité des droits, contre le marc d'argent. Il décide aussi de réglementer sévèrement la Bourse. Son intransigeance lui vaut bientôt d'être surnommé « l'Incorruptible ». Membre du club des Jacobins dès ses origines, il en est le plus illustre membre et l'une des figures de proue. Après la scission des Feuillants, il contribue à sa réorganisation et lui permet grandement de conserver le soutien de la plupart des sociétés affiliées de province.Opposé à la guerre contre l'Autriche en 1792, il s'oppose à La Fayette et soutient la chute de la royauté. Membre de la commune insurrectionnelle de Paris, il est élu à la Convention nationale, où il siège sur les bancs de la Montagne et s'oppose à la Gironde. Après les journées du 31 mai et du 2 juin 1793, il entre le 27 juillet 1793 au Comité de salut public, où il participe à l'instauration d'un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur, dans un contexte de guerre extérieure contre les monarchies coalisées et de guerre civile (insurrections fédéralistes, guerre de Vendée…).À la suite de la victoire des comités contre les factions au printemps 1794, il contribue à faire cesser la politique de déchristianisation et fait voter, en qualité de rapporteur, le décret du 18 floréal an II, par lequel , et la loi de Prairial, dite de « Grande Terreur ».Attaqué et isolé au sein de la Convention par d'anciens dantonistes et des envoyés en mission rappelés, mais aussi au sein du gouvernement révolutionnaire par le Comité de sûreté générale et des collègues du Comité de salut public, il prend la Convention à témoin de ces dissensions le 8 thermidor an II, mais ne parvient pas à imposer ses vues. Le lendemain, empêché de parler par ses ennemis, alliés pour la circonstance aux modérés de la Plaine, il est arrêté avec son frère Augustin et ses amis Couthon, Saint-Just et Le Bas. La Commune entre alors en insurrection et le fait libérer, mais il perd du temps, et la Convention le met hors-la-loi.Dans la nuit, une colonne armée s'empare de l'hôtel de ville, où il se trouve avec ses partisans, et il est blessé à la mâchoire dans des circonstances incertaines. Après vérification de son identité devant le Tribunal révolutionnaire, il est guillotiné dans l'après-midi du 10 thermidor avec vingt et un de ses partisans. Sa mort entraîne, dans les mois qui suivent, une « réaction thermidorienne », qui voit le démantèlement du gouvernement révolutionnaire et de la Terreur.Idéaliste imprégné des idées de Jean-Jacques Rousseau, Robespierre est soucieux de soulager les pauvres et de fonder une société plus juste. Ce souci de la justice sociale l'a rapidement rendu détestable aux yeux des révolutionnaires qui, fidèles aux idées de Voltaire (l'ennemi de Rousseau), étaient davantage soucieux de promouvoir le libéralisme économique (ex. : Loi Le Chapelier de 1791). La chute de Robespierre le 9 Thermidor marque la fin de la Terreur, mais aussi l'abolition des mesures sociales qu'il avait prises en faveur des pauvres (la Loi du maximum général par exemple, qui contrôlait le prix du pain et du grain). Pour ces raisons, certains historiens comme Henri Guillemin ont tenté de réhabiliter la mémoire de l'Incorruptible.

Closely matched pages