Sophocle (0496?-0406 av. J.-C.)

Illustration de la page Sophocle (0496?-0406 av. J.-C.) provenant de Wikipedia
Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 496
Mort :- 406
Note :
Poète tragique. - Auteur de plus d'une centaine de tragédies dont seulement 7 sont parvenues jusqu'à nous
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Sophocles (0496?-0406 av. J.-C.) (latin)
Sofoklî̄̄s (0496?-0406 av. J.-C.)
Σοφοκλῆς (0496?-0406 av. J.-C.)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2283 6085

Ses activités

Auteur du texte656 documents19 documents numérisés

Auteur adapté85 documents17 documents numérisés

Librettiste3 documents

Adaptateur1 document

  • Oedipe à Colonne, tragédie en 3 actes et en vers adaptée de Sophocle

    Description matérielle : 76 p.
    Description : Note : Th. de l'Oeuvre, 7 juin 1904
    Édition : Paris : P. Ollendorff , 1905

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38674726j]

Parolier1 document

Compositeur1 document

Autre12 documents1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Sophocle (0496?-0406 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Les Trachiniennes ; Antigone / Sophocle ; texte établi par A. Dain et trad. par P. Mazon, 1989
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Kleine Pauly
    Encycl. Grèce : Sofoklî̄̄s
    Encyl. Pápyros : Sofoklī́s
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Sophocle
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Sophocles
    BnF Service grec, 2012-10-17

Autres formes du nom

  • Sophocles (0496?-0406 av. J.-C.) (latin)
  • Sofoklî̄̄s (0496?-0406 av. J.-C.)
  • Σοφοκλῆς (0496?-0406 av. J.-C.)
  • Sofoklī́s (0496?-0406 av. J.-C.)
  • Σοφοκλής (0496?-0406 av. J.-C.)
  • Sophoklê̄s (0496?-0406 av. J.-C.)
  • Sofocle (0496?-0406 av. J.-C.) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Sophocle (en grec ancien : Σοφοκλῆς / Sophoklễs), né à Colone en 495 av. J.-C. et mort en 406 av. J.-C. est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406). Il est principalement l'auteur de cent vingt-deux pièces (dont une centaine de tragédies), mais dont seules huit nous sont parvenues. Cité comme paradigme de la tragédie par Aristote, notamment pour l'usage qu'il fait du chœur et pour sa pièce Œdipe roi, il remporte également le nombre le plus élevé de victoires au concours tragique des grandes Dionysies (dix-neuf), et n'y figure jamais dernier.Son théâtre rompt avec la trilogie « liée » et approfondit les aspects psychologiques des personnages[réf. souhaitée]<span />. Ses pièces mettent en scène des héros, souvent solitaires et même rejetés (Ajax, Antigone, Œdipe, Électre), et confrontés à des problèmes moraux desquels naît la situation tragique. Comparé à Eschyle, Sophocle ne met pas ou peu en scène les dieux, qui n'interviennent que par des oracles dont le caractère obscur trompe souvent les hommes, sur le mode de l'ironie tragique.

Pages équivalentes

Sophocle (0496?-0406 av. J.-C.) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle