Louis Soutter (1871-1942)

Pays :Suisse
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Morges (Suisse), 04-06-1871
Mort :Ballaigues (Suisse), 20-02-1942
Note :
Peintre et dessinateur
Domaines :Dessin. Arts décoratifs
Peinture
Autre forme du nom :Louis Adolph Soutter (1871-1942)
ISNI :ISNI 0000 0000 8105 3403

Ses activités

Illustrateur4 documents

  • Une maison, un palais

    [Reproduction en fac-similé]
    Description matérielle : 1 vol. (non paginé)
    Description : Note : Contient : "Louis Soutter, l'inconnu de la soixantaine" / Le Corbusier, publ. dans la revue "Le Minotaure" en 1936
    Édition : Lyon : Fage , impr. 2011
    Auteur du texte : Le Corbusier (1887-1965)
    Postfacier : Julie Borgeaud

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42548268j]
  • Passion

    Description matérielle : 210 p.
    Édition : Lausanne : l'Âge d'homme ; [Paris] : [diffusion B. Laville] , 1974
    Auteur du texte : Étienne Barilier

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34568072t]
  • [Recueil. Oeuvre de Louis Soutter]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : 1871-1942

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40434008h]
  • Tell

    drame avec chœurs en 4 actes

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : [13]-166 p.
    Description : Note : Livret seul
    Édition : [Zürich] : [M. Knoedler] , [ca 1980]
    Auteur du texte : René Morax (1873-1963)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361457668]

Graveur3 documents

  • Eden

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Édition : Genève : Edwin Engelberts , 1937

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb405442449]
  • Mers

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Édition : Genève : Edwin Engelberts , 1937

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40544245n]
  • [Recueil. Oeuvre de Louis Adolph Soutter]

    Description matérielle : Est. : formats divers
    Description : Technique de l'image : estampe

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41957463w]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis Soutter (1871-1942)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Tell : drame avec choeurs en 4 actes / par René Morax ; ill. par Louis Soutter, ca 1980
    Mers [Image fixe] : [estampe] / Louis Adolph Soutter, 1937
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Bénézit, 1976
    WBIS (2012-07-11)
  • Catalogues de la BnF : Louis Soutter / Michel Thévoz, 1990
    Les primitifs sont petits : cahiers de Louis Soutter, 1923-1930, impr. 2012

Autre forme du nom

  • Louis Adolph Soutter (1871-1942)

Biographie Wikipedia

  • Louis Soutter est un artiste, peintre et dessinateur suisse, né à Morges, près de Lausanne, le 4 juin 1871, mort dans un quasi-anonymat à Ballaigues, près de Vallorbe, le 20 février 1942.De son œuvre des années 1892 à 1922, il reste peu de chose, Soutter ayant eu une vie riche en changements et en déplacements, dont six à sept ans aux États-Unis, marié à une Américaine et directeur du département d’art et de design au Colorado College, à Colorado Springs (Colorado), puis une quinzaine d'années comme violoniste en Suisse romande.Louis Soutter produisit la plus grande partie de son œuvre, d'une grande richesse — des milliers de dessins, n'appartenant à aucune tendance artistique d'avant-guerre —, après son enfermement contre son gré dans un hospice pour vieillards, l'Asile du Jura à Ballaigues, de 1923 à sa mort. Son cousin Le Corbusier, ses amis réunis en Association des Amis de Soutter, des galeristes, éditeurs, conservateurs de musées, travaillèrent à faire découvrir l'œuvre de l'artiste Louis Soutter.En 1945, Jean Dubuffet la découvrit grâce à Jean Giono. Il intégra aussitôt Soutter dans l'Art brut, concept qu'il avait créé en 1945, dans lequel il intégrait les créateurs non professionnels de l'art et indemnes de toute culture artistique, dont, parmi eux, les malades mentaux. Après réflexion, Dubuffet l'en retira, conscient que Louis Soutter était trop cultivé dans le domaine artistique, de par ses études et sa profession aux États-Unis, pour appartenir à l'Art brut.Le concept de Jean Dubuffet était très nouveau. Cependant, bien que l'artiste français en eût rapidement retiré Soutter, celui-ci garda, collé à son nom et à son art, l'étiquette « Art brut », et, en Suisse romande, une réputation de « folie » suivit longtemps Louis Soutter, trop original pour trouver une place dans un mouvement artistique connu.Cette opinion fut lentement remise en question, le temps, l'évolution de l'art, les écrits sur sa création, les expositions particulières et collectives, nationales et internationales de ses œuvres changèrent le regard posé sur lui. Louis Soutter est considéré comme l'un des plus grands artistes suisses de la première moitié du XXe siècle. Il appartient à l'art moderne.On distingue quatre périodes dans son œuvre : la première, celle de la « jeunesse », de 1892 à 1923, citée précédemment, et celles, essentielles, des « cahiers », de 1923 à 1930, « maniériste », de 1930 à 1937, et la période de la « peinture au doigt », de 1937 à 1942.

Pages équivalentes