M. C. Subhadradis Diskul

Pays :Thaïlande
Langue :thaï
Autres formes du nom :M. C. Suphattharadit Ditsakun
M. C. Subhadradis Diskul
M. C. Subhadradis Diskul
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2280 0453

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Sculpture de la Thaïlande...

    [exposition], Montréal [Musée des beaux-arts], du 4 juillet au 8 août 1973

    Description matérielle : 40 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 40
    Édition : Montréal : Musée des beaux-arts , 1973
    Auteur du texte : Alexander Brown Griswold (1907-1991), Musée des beaux-arts. Montréal, Canada

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35358293x]
  • Thaïlande

    Description matérielle : 269 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 217-219. Index
    Édition : Genève ; Paris ; Munich : Nagel , 1976
    Auteur du texte : Pisit Charoenwongsa

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34594595h]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Thailande / M. C. Subhadradis Diskul [et al.], 1976
  • Ouvrages de reference : LC Main Cat. 1980
    LCNA, 1985
  • Catalogues de la BnF : BN Service indien

Autres formes du nom

  • M. C. Suphattharadit Ditsakun
  • M. C. Subhadradis Diskul
  • M. C. Subhadradis Diskul
  • Subhadradis Diskul (Prince)

Biographie Wikipedia

  • Subhadradis Diskul (né le 23 novembre 1923 et décédé le 6 novembre 2003 est un archéologue et historien de l'art en Thaïlande. Il était considéré comme un des représentants de l’archéologie et de l'histoire de l'art en Asie du Sud-Est.Après avoir fait ses études à l’Université Chulalongkorn, il entre au Ministère de l’Éducation et de la Culture. Il a travaillé dans le département de l’art.Depuis sa jeunesse, il s’intéresse au patrimoine thaïlandais qui est laissée dans les temples et les vestiges. En 1948 Il est parti en Europe pour étudier l'archéologie et l'art. À Paris il a obtenu le titre de conservateur à l’École du Louvre, et puis à l’Université de Londres il s’est consacré à la méthodologie de l’archéologie et est diplômé du doctorat d’archéologie.Après être rentré dans sa patrie, il a poussé ses recherches archéologiques et historiques dans la méthode scientifique. Il a également consacré ses énergies à la conservation du patrimoine. En 1964, il est nommé Professeur de la Faculté d’archéologie à l’Université de Silpakorn.

Pages équivalentes