Urbain V (pape, 1310?-1370): nom en religion

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Château de Grisac (Lozère, 1310
Mort :Avignon, 19-09-1370
Note :
Écrivit aussi en français
Pape (1362-1370), installé à Avignon (1362-1367) puis à Rome (1367-1370). - Moine bénédictin, abbé de Saint Germain d'Auxerre (1352-1361). - Docteur en droit canonique (1342). - Béatifié en 1870
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Guillaume de Grimoard (1310?-1370)
Urbanus V (pape, 1310?-1370) (latin)
Urbain (pape, 1310?-1370) (français)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2135 5888

Ses activités

Auteur du texte35 documents1 document numérisé

  • Les registres d'Urbain V, 1362-1363

    recueil des bulles de ce pape

    Description matérielle : 1 vol. (65 p.)
    Édition : Paris : E. de Boccard , 1926
    Éditeur scientifique : Henry Dubrulle (1873-1941)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31512916x]
  • Acta Urbani V, 1362-1370

    Description matérielle : 1 vol. (846 p. et 8 p. de corrigenda et supplenda)
    Édition : Pragae : typis Gregerianis , 1944
    Auteur du texte : Église catholique
    Éditeur scientifique : Bedřich Jenšovský (1889-1942)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb315129116]
  • Bref à l'évêque de Castille

    Cote : Ms-499
    Contenu dans les archives et manuscrits : Recueil composé de sept manuscrits provenant des Célestins de Paris. Quædam scriptura de laudabili intentione Petri de Lizingniaco, regis Jerusalem et Cipri, de captione Sathaliæ, de via ipsius ad papam et de captione Alexandriæ

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc79693q/cd0e794]
  • Bref à l'évêque de Tarragone

    Cote : Ms-499
    Contenu dans les archives et manuscrits : Recueil composé de sept manuscrits provenant des Célestins de Paris. Quædam scriptura de laudabili intentione Petri de Lizingniaco, regis Jerusalem et Cipri, de captione Sathaliæ, de via ipsius ad papam et de captione Alexandriæ

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc79693q/cd0e755]
  • Bref au doge de Venise

    Cote : Ms-499
    Contenu dans les archives et manuscrits : Recueil composé de sept manuscrits provenant des Célestins de Paris. Quædam scriptura de laudabili intentione Petri de Lizingniaco, regis Jerusalem et Cipri, de captione Sathaliæ, de via ipsius ad papam et de captione Alexandriæ

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc79693q/cd0e781]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Urbain V (pape; 1310?-1370)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Lettres secrètes et curiales du pape Urbain V, 1362-1370, se rapportant à la France, 1902-1954
    Acta Urbani V, 1362-1370, 1944
  • Ouvrages de reference : GLU
    Dictionnaire des papes / J. N. D. Kelly, 1994
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Urbain V (Guillaume de Grimoard, bienheureux), pape
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Urbain V (Guillaume de Grimoard, pape sous le nom de)

Autres formes du nom

  • Guillaume de Grimoard (1310?-1370)
  • Urbanus V (pape, 1310?-1370) (latin)
  • Urbain (pape, 1310?-1370) (français)
  • Urbanus (pape, 1310?-1370) (latin)
  • Urbain (pape, 1310?-1370) (français)
  • Urbanus (pape, 1310?-1370) (latin)

Biographie Wikipedia

  • Guillaume Grimoard (né en 1310 à Grizac, Lozère et mort en 1370 à Avignon) devint le sixième pape à Avignon sous le nom d’Urbain V. Originaire des pays de la langue d’oc, comme ses prédécesseurs, natif du Gévaudan dans une famille liée à celle des Sabran, il commença à vivre et à étudier à proximité de la vallée du Rhône. Elzéar, un de ses oncles, était alors prieur de la chartreuse de Bonpas, près d’Avignon.Profès de l’ordre de Saint-Benoît, comme Benoît XII et Clément VI, il fut rapidement chargé des plus prestigieuses abbayes bénédictines de France et de Provence. Mais là s’arrête le parallèle avec ses devanciers. Ni évêque, ni cardinal, il n’a jamais entretenu de relations suivies avec la Curie. Il fut donc totalement étranger aux querelles de clans de l’Antique et Sacré Collège des cardinaux. De plus, sa carrière ne doit rien à l’administration royale française, et ses missions diplomatiques l’ont rendu très proche de l’Italie ; proximité qui entraîna une tentative avortée de retour de la papauté vers Rome.Il est à l'origine de nombreux développements architecturaux, de missions dans le monde entier et, avec la guerre de Cent Ans, a eu à participer et arbitrer plusieurs conflits.Urbain V est le seul des pontifes avignonnais à avoir été porté sur les autels avec le titre de bienheureux. Béatifié en 1870, sous Pie IX, il est fêté par l'Église catholique le 19 décembre.

Pages équivalentes