Jakob Wassermann (1873-1934)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Naissance :10-03-1873
Mort :01-01-1934
Note :
Romancier. - A vécu en Autriche (à partir de 1898)
Autre forme du nom :Jacob Wassermann (1873-1934)
ISNI :ISNI 0000 0001 2145 8879

Ses activités

Auteur du texte81 documents

Auteur adapté4 documents

Autre1 document

  • Jakob Wassermann. Tagebuch aus dem Winkel, Erzählungen und Aufsätze aus dem Nachlass

    Description matérielle : In-8°, 204 p.
    Édition : Amsterdam : Querido Verlag , 1935

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb336214237]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jakob Wassermann (1873-1934)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Deutscher und Jude : Reden und Schriften 1904-1933 / Jakob Wassermann, 1984
    Faber, ou les années perdus / Jacob Wassermann ; trad. de Maurice Rémon, [1932]
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Oxford German lit.
    Österr. Lexicon
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Wassermann (Karl Jacob), classé à Jacob
    BN Cat. gén. 1960-1969

Autre forme du nom

  • Jacob Wassermann (1873-1934)

Biographie Wikipedia

  • Jakob Wassermann, né à Fürth (Allemagne) le 10 mars 1873 et mort à Altaussee (Autriche) le 1er janvier 1934, est un écrivain allemand du XXe siècle. Ami de Rainer Maria Rilke et de Thomas Mann, souvent comparé à Balzac ou Dostoïevski, il fut victime, comme son œuvre, de ses origines juives. Ses livres, qui connurent à leur époque un succès international, furent brûlés par les nazis avant de tomber dans l'oubli.

Pages équivalentes